Depuis quelque temps, le pandan est à l'honneur sur les blogues culinaires et, alors que pour certains c'est déjà dépassé, plusieurs n'ont pas encore réussi à mettre la main sur un de ces petits flacons verts. Eh bien moi, j'en ai trouvé sans vraiment en chercher. Je me suis rendue dernièrement dans cette épicerie asiatique, pas très loin de chez moi, pour y trouver une plus grande variété de nouilles de riz et voilà qu'au moment de payer, je vois cet étalage de petites bouteilles, dont certaines d'un beau vert portaient la mention "Essence de pandan"! Je pose quelques questions et le monsieur accepte gentiment d'en ouvrir une pour me faire sentir. Je crois reconnaître une odeur de, non pas "déjà-vu", mais de "déjà humé", probablement dans un mets dégustés dans un restaurant asiatique. Il me montre aussi des boîtes de conserve contenant de l'extrait de feuilles de pandan et me suggère fortement d'essayer plutôt des feuilles fraîches pour en faire une infusion. Pour celles-ci, on repassera, même s'il me dit que c'est excellent pour la santé, et je suis repartie avec une boîte d'extrait et trois bouteilles d'essence.

Rendue à la maison, j'ouvre un des petits flacons, j'enlève le sceau protecteur (qui était resté au moment où j'avais senti la chose au magasin) et, malheur, je trouve l'odeur très forte que j'ose même comparer à celle du dissolvant pour poli à ongles. Je lis alors la liste des ingrédients : Extrait de feuilles de pandan, propylène glycol, alcool éthylique, eau. Un oeil sur Wikipédia m'apprend que l'on se sert du propylène glycol comme antigel... Je ne fais ni un, ni deux, je me précipite sur le site de SANTÉ CANADA pour les avertir de la chose. Comment ont-ils pu laisser entrer un tel produit au Canada? En attendant qu'on me réponde, je sors tous les petits flacons d'essence de mon placard (amande, orange, érable, rhum, etc) pour me rendre compte qu'ils contiennent TOUS ces deux ingrédients. Je me dis alors que je viens de faire une vraie folle de moi et qu'ils doivent bien rire dans les bureaux de SANTÉ CANADA.

Au bout de 45 minutes à peine, je reçois une réponse me disant que ces deux ingrédients sont approuvés et qu'ils ne posent aucun problème pour la santé. FIOU, je me mets donc à cuisiner.

 

Riz_coco_pandan_6

Pour une première utilisation, j'ai voulu faire quelque chose de simple qui me permettrait d'apprécier (ou non) ce fameux pandan. Je me suis donc inspirée de Béa, celle qui nous propose toujours plein de belles et bonnes choses et qui fait de magnifiques photos, pour faire ce riz au lait de coco et l'ai simplement aromatisé au pandan.

  • 500 ml de lait de coco

  • 2 c. à thé d'essence de pandan

  • 1 goutte de colorant alimentaire vert (si désiré)

  • 80 g de riz rond (le mien était du vialone nano mais ç'aurait pu être de l'arborio)

  • 2 c. à soupe de sucre

  • pistaches torréfiées à la poêle et grossièrement broyées pour la déco

Chauffer doucement le lait de coco, l'essence et le colorant jusqu'à ce qu'il atteigne tout juste le point d'ébullition. Rincer le riz sous l'eau froide et l'ajouter en pluie au lait. Réduire la chaleur au plus bas, couvrir et laisser chauffer. Remuer deux ou trois fois en cours de cuisson. Lorsque tout le lait a été absorbé par le riz et que celui-ci est tendre, retirer du feu, ajouter le sucre et bien mêler. Laisser reposer à couvert jusqu'au moment de servir. Décorer des pistaches et savourer.

Conclusion : Le goût du pandan est assez subtil. Peut-être qu'un palais habitué aurait pu le déceler, mais l'homme n'a rien détecté. Quant à moi, j'ai bien aimé, même si j'avais l'impression d'avoir encore le goût dans la bouche tard dans la soirée.

Macarons_pandan

J'ai ensuite fait ces petits macarons, ou rochers à la noix de coco, ma recette habituelle à laquelle j'ai ajouté un peu d'essence de pandan. Je n'ai pas osé en mettre beaucoup mais j'aurais pu.

  • 125 g de noix de coco râpée, non sucrée

  • 85 g de sucre (j'ai un peu réduit la quantité pour faire plus "light")

  • 2 blancs d'oeufs (moyens)

  • 1 c. à thé d'essence de pandan

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C. Mêler ensemble le sucre et la noix de coco. Ajouter l'essence de pandan aux blancs d'oeufs et battre légèrement à la fourchette ou au fouet à main. Ajouter le mélange sucré aux blancs d'oeufs et mélanger pour obtenir une pâte qui se tient. Façonner en petites boules et déposer sur une plaque enduite de papier parchemin Cuire pendant une quinzaine de minutes. J'ai un peu laissé trop cuire les miens, ils ont pris un peu trop de couleur mais ils étaient bien tendres sous leur croûte légèrement croustillante.

Conclusion : Pour le goût, très subtil encore une fois. Mais en ouvrant la boîte ce matin, c'est l'odeur du pandan qui m'est venue en premier. Peut-être prend-il de la force avec le temps..? Et que l'on se rassure, aucun danger pour la santé, c'est SANTÉ CANADA qui l'a confirmé!

Plus d'infos sur le pandan : Voir ici sur Toil'd'épices pour vraiment tout savoir,  le Cookie masqué en fait aussi un "Point Proustien" sur son blogue Tronche de cake, et Choumie nous régale de ses nombreuses recettes au pandan sur son blogue Chez Choumie.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**