Les carnets de Miss Diane

01 mars 2015

Tartinade au chocolat, sans gluten, sans lactose et sans gras trans

J'ai arrêté d'acheter cette tartinade d'origine italienne que tout le monde adore, non pas à cause de ce qu'elle contient (lait et huile hydrogénée) mais plutôt parce que quand il y en avait à la maison, j'en mangeais trop (lire je vidais le pot dans le temps de le dire!). Plus tard, quand j'ai appris qu'elle contenait de mauvais ingrédients, je me suis dit que mon instinct m'avait bien conseillée. J'ai donc tenté d'en faire selon une recette d'un grand chef pâtissier de Montréal mais cela avait donné une boule de chocolat granuleuse, en fait, intartinable. La chose s'était donc retrouvée à la poubelle.

Dernièrement, j'en ai vu défiler plusieurs sur les blogues et celle-ci m'a tentée à cause de sa simplicité. Mais, oh malheur, je me suis encore retrouvée avec une boule granuleuse dont l'huile des noisettes se retirait à vue d'oeil. Cette fois-ci, je ne me suis pas avouée vaincue et je me suis dit que je n'avais rien à perdre, il me fallait trouver un moyen d'y arriver. J'ai donc ajouté de l'eau, un peu à la fois, et j'ai vu ma tartinade se détendre et toute l'huile s'amalgamer à la chose. Résultat : une tartinade absolument sublime qui, même le lendemain, avait conservé sa forme, celle d'une belle tartinade qui s'étale merveilleusement. Quant au goût, tout à fait divin, peut-être même meilleur que la vraie... enfin, presque. Mais au moins, on sait qu'elle ne contient que de bonnes choses.

TARTINADE_CHOCOLAT

Rendement : 2 bocaux de 250 ml

  • 1 bocal de 250 g de beurre de noisettes (voir plus bas)
  • 2 c. à soupe de poudre de cacao (Barry foncé pour moi)
  • 5 c. à soupe de miel (ou + selon ses goûts)
  • 3 c. à soupe d'eau (ou + pour détendre la tartinade)

Déposer tous les ingrédients dans le bol du robot et mixer, par impulsions pour commencer, jusqu'à l'obtention d'une belle tartinade. Ajouter de l'eau au besoin. Goûter et ajouter du miel, au besoin. Verser dans des bocaux et conserver au frais. Pour ma part, j'ai mis un bocal au frigo et l'autre dans le garde-manger pour être certaine qu'elle ait conservé sa texture.

DSCN5532

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 16:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 février 2015

Muesli de quinoa aux bleuets et aux amandes effilées, sans gluten et sans lactose

Du quinoa au petit déjeuner..? Pourquoi pas! C'est délicieux et c'est bon pour la santé. Comme je n'aime pas beaucoup le quinoa chaud, je l'aime surtout en salade, celui-ci étant servi froid semblait tout indiqué pour moi. C'est la grande Donna Hay qui m'a donné l'idée d'en faire et, même si j'ai varié un peu sa recette, nous nous en sommes régalés.

Le premier matin, j'ai mis des pistaches légèrement torréfiées à la poêle. Le lendemain, j'ai mis des amandes tranchées, aussi torréfiées à la poêle, et j'ai préféré; j'ai utilisé les bleuets rapportés de la ferme l'été dernier et congelés, que j'ai passés quelques secondes au four à micro-ondes pour les décongeler mais pas complètement. Durant la belle saison, on peut choisir n'importe quel petit fruit rouge.

QUINOA_BLEUETS_AMANDES_2

Rendement : 6 portions

  • 1 1/2 tasse de quinoa blanc, bien rincé (300 g)
  • 2 1/2 tasses d'eau (625 ml)
  • 1 bâton de cannelle
  • 1/4 tasse de raisins secs (des canneberges pour moi)
  • 1 c. à table de miel (sirop d'érable ici)
  • 3/4 tasse de pomme râpée (180 g) (omis ici, de peur qu'elles ne noircissent durant la nuit)
  • 1 tasse de jus de pomme (250 ml)
  • 1 tasse de yogourt nature, sans lactose (250 ml)
  • 1/4 tasse de pistaches (amandes tranchées ici)
  • bleuets en garniture (surgelés et légèrement décongelées au four à micro-ondes)

Déposer le quinoa, l'eau et le bâton de cannelle dans une petite casserole et laisser reposer 15 minutes. Au bout de ce temps, mettre la casserole sur le feu et porter à ébullition. Couvrir et baisser le feu au plus bas. Cuire pendant une quinzaine de minutes ou jusqu'à ce que tout le liquide soit absorbé. Jeter le bâton de cannelle et laisser refroidir le quinoa à la température ambiante.

Lorsque refroidi, incorporer les raisins secs (ou les canneberges), le miel (ou le sirop d'érale), la pomme râpée (si on choisit d'en mettre) et le jus de pomme. Couvrir et mettre au réfrigérateur au moins une heure ou toute la nuit.

Le lendemain matin, avant de servir, ajouter le yogourt et répartir dans des bols à céréales. Ajouter les pistaches (ou les amandes) et les bleuets et garnir, si on veut, d'un peu de yogourt et de miel (ou de sirop d'érable).

Comme m'a dit l'Homme, la première bouchée surprend un peu mais, dès la deuxième, on aime et on finit par déguster. Ce qui est bien pratique, c'est qu'il se prépare la veille et se sert en deux temps, trois mouvements au petit matin.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 février 2015

Crevettes épicées sur riz au gingembre et aux pois verts, sans gluten et sans lactose

Cette crevette, dite sauvage d’Argentine, est une crevette rouge ou rose d’un bon gabarit, pêchée dans les eaux du sud-ouest de l’Atlantique. Malgré les apparences, cette crevette n'est pas cuite. Elle se nourrit de plancton, ce qui lui confère une carapace d’une aussi belle couleur. Son goût sucré de homard en surprendra plus d'un.

Personnellement, je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à ce que j'en vois dans le dépliant publicitaire du supermarché IGA. J'en ai donc rapporté un sac, pour y goûter, et voilà qu'elle s'est avérée être le produit vedette de l'émission l'Épicerie une semaine plus tard. Je me suis ici inspirée d'une recete de Martha Stewart et ce fut un de nos meilleurs repas de la semaine.

CREVETTES_EPICEES

Rendement : 4 portions

  • 4 c. à thé d'huile végétale neutre (canola ou colza)
  • 2 oignons verts, tranchés finement, le blanc et le vert séparé
  • 1 c. à table de gingembre frais, pelé et râpé
  • 1 tasse de riz à grain long (ici basmati) (180 g)
  • 1 1/2 tasse d'eau (375 ml)
  • gros sel de mer et poivre du moulin
  • 1 tasse de pois verts surgelés
  • 1 lb de grosses crevettes, pelées et déveinées (450 g)
  • 1/2 c. à thé de cumin moulu ou non
  • 1/2 c. à thé de coriandre moulue
  • quartiers de lime

Comme j'ai utilisé du cumin non moulu, je l'ai fait torréfié à la poêle pendant 2 ou 3 minutes et je l'ai ensuite moulu grossièrement au mortier.

Dans une casserole de grandeur moyenne, faire chauffer 2 c. à thé d'huile, sur feu moyen-fort. Ajouter la partie blanche des oignons et le gingembre et cuire, en remuant constamment, jusqu'à ce que les oignons soient tendres. Ajouter le riz et l'eau, saler et poivrer. Porter à ébullition. Couvrir et réduire le feu au plus bas. Cuire pendant 20 minutes, sans lever le couvercle. Retirer du feu et couvrir le riz des pois encore gelés. Couvrir et laisser reposer pendant 5 minutes. Ajouter ensuite le vert des oignons et remuer le riz à l'aide d'une fourchette.

Pendant la cuisson du riz, mettre les épices dans un bol avec les crevettes. Remuer délicatement et assaisonner de sel et de poivre.

Lorsque le riz est cuit, faire chauffer 2 c. à thé d'huile dans un grand poêlon et cuire les crevettes sur feu moyen-fort, deux minutes de chaque côté. Ajouter, si désiré, une giclée de lime. Répartir le riz dans des assiettes creuses ou des bols et disposer les crevettes sur le dessus; accompagner d'un quartier de lime.

Les crevettes, rappellons-le, sont faibles en calories et en gras saturés, riches en protéines et contiennent des oméga-3.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 février 2015

Pain pumpernickel, sans gluten et sans lactose

Le pumpernickel est un pain de seigle d'origine allemande; il est très compact et de couleur très sombre.  Nous en avions déjà mangé, il y a de cela bien longtemps, dans un restaurant où l'on servait de la cuisine juive et nous l'avions bien aimé. Mais depuis, nos exigences ont bien changé et ce pain ne nous était plus permis jusqu'à ce que je trouve cette recette dans une revue américaine spécialisée en cuisine sans gluten. Disons qu'il m'avait fait de l'oeil et je m'étais promis de le faire un jour.., jusqu'à ce que je l'oublie. Ce n'est que récemment, alors que je faisais un p'tit ménage dans mes classeurs, que je l'ai redécouvert. Au premier coup d'oeil, l'Homme m'a avoué ne pas vraiment être tenté par cette chose qui ressemblait vaguement à un pain au chocolat mais qui n'en était pas un. Ce n'est que lorsque nous l'avons goûté que nous avons été très agréablement surpris.

Ce pain contient des haricots noirs et de la mélasse, ce qui lui donne une texture moelleuse et goûteuse. Sa croûte est bien craquante et il est aussi bon tel quel ou légèrement grillé. Chez nous, il a accompagné du saumon "gravlax" et une salade de roquette. Un peu de crème sûre assaisonnée de jus de citron et d'aneth fut un bon complément.

PUMPERNICKEL

Rendement : 1 pain de grosseur normale ou 2 mini-pains

  • 1 c. à table de graines de carvi
  • 2/3 tasse de farine tout-usage sans gluten (ici Cuisine Soleil)
  • 3/4 c. à thé de bicarbonate de soude (soda à pâte)
  • 1 1/2 c. à thé de poudre à lever
  • 1/2 c. à thé de gum xanthane ou de guar s'il n'y en a pas déjà dans le mélange de farine
  • 1/4 c. à thé de sel
  • 1 c. à thé d'aneth séché
  • 1 conserve de haricots noirs, non salés et bien rincés (ici Menu bleu du Choix du Président)
  • 3 c. à table d'huile de pépin de raisin ou d'olive extra vierge (ici huile d'olive)
  • 1 c. à table de sirop d'agave ou de miel (ici miel)
  • 1 c. à table de mélasse foncée
  • 3 oeufs

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et graisser un moule à pain ou deux mini moules d'environ 5 3/4" X 3" (14cm X 8cm).

Faire torréfier les graines de carvi à sec dans un petit poêlon, à feu moyen/doux, pendant environ 3 ou 4 minutes. Réserver.

Dans un grand bol à mélanger, tamiser la farine, le bicarbonate, la poudre à lever, le sel et l'aneth séché. Ajouter la gomme xanthane ou de guar si le mélange de farine n'en contient pas. Réserver.

Dans le bol du robot, verser les haricots noirs, l'huile, le miel et la mélasse. Réduire en purée très liquide. Ajouter les oeufs et mélanger par impulsion jusqu'à ce qu'ils soient bien incorporés.

Verser l'appareil liquide dans les ingrédients secs et bien incorporer. Ajouter les graines de carvi.

Verser le mélange dans le ou les moules et cuire au centre du four pendant environ 35 à 40 minutes pour un moule unique ou 25 minutes pour deux mini moules. Vérifier la cuisson à l'aide d'un cure-dent. S'il ne ressort pas entièrement sec, remettre au four pour environ 5 minutes.

Attendre une dizaine de minutes avant de démouler le ou les pains et les laisser refroidir sur une grille. Réfrigérer lorsqu'ils sont complètement refroidis. Ils peuvent aussi être congelés.

PUMPERNICKEL_ET_SAUMON

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2015

Salade à "tous'ki", vinaigrette à la moutarde ancienne, sans gluten et sans lactose

Une vinaigrette doit faire ressortir le goût des aliments et non le couvrir ou le masquer comme c'est souvent le cas avec les vinaigrettes du commerce, souvent trop salées à mon goût. De plus, ce n'est pas parce qu'elle est étiquetée "sans gluten" qu'elle est forcément bonne. D'ailleurs où est le gluten dans une vinaigrette? Bien sûr, il en existe des bonnes mais c'est tellement facile à faire et surtout cela ne prend que très peu de temps. Depuis que je fais celle-ci, j'en ai toujours une bouteille dans mon frigo. C'est une amie Facebook, Kahnie Perks, qui l'a présentée un jour sur sa magnifique page "My french country garden" et je m'en suis inspirée. Elle ne demande que quatre ingrédients et elle rehausse à merveille une salade à "tous'ki", c'est à dire "à tout ce qu'il y a dans le frigo ou tout ce qu'on a sous la main".

J'ai toutefois remplacé le sucre granulé par du miel et le vinaigre de cidre par du vinaigre de vin blanc. Mais on peut vraiment y aller selon son inspiration et ses goûts.

SALADE_MIXTE

Rendement : un peu plus d'une tasse ou un peu plus de 250 ml

  • 1 c. à thé comble de miel (ici Verge d'Or de Intermiel)
  • 1 c. à thé comble de moutarde à l'ancienne (celle avec les grains)
  • 1/3 de tasse de vinaigre de vin blanc (80 ml)
  • 2/3 de tasse d'huile d'olive extra vierge (160 ml)

Déposer dans la tasse du mélangeur plongeur le miel, la moutarde et le vinaigre. Fouetter pour bien mélanger. Ajouter l'huile d'olive, en filet, tout en continuant de battre pour obtenir une belle émulsion, semblable à une mayonnaise. Ranger dans un bocal hermétique et conserver au frigo. Il faut toutefois penser à sortir la vinaigrette une quinzaine de minutes avant de l'utiliser car elle aura tendance à figer au froid.

Les ingrédients de cette salade :

  • salade mixte ou mesclun
  • 1 pomme tranchée mince (ç'aurait pu être une poire)
  • quelques cerneaux de noix de Grenoble
  • 1 branche de céleri tranchée mince
  • quelques arilles de pomme grenade

Déposer le mesclun dans un saladier et ajouter un peu de vinaigrette sur celle-ci. Bien remuer à l'aide d'ustensiles à salade pour bien l'enduire de la vinaigrette. Se souvenir qu'il ne faut pas mettre trop de vinaigrette. Servir la salade dans des assiettes ou des bols et recouvrir des autres ingrédients. Verser quelques gouttes de vinaigrettes sur le tout et servir.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 19:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



30 janvier 2015

Muffins santé à l'avoine, aux carottes et à la banane, sans gluten et sans lactose

Pour nous, un muffin doit être quelque chose de "santé", c'est à dire qu'il doit apporter quelque chose de nourrissant. Certains muffins du commerce ressemblent plus à des cupcakes et ne sont, pour moi, qu'un apport de calories vides. Quand j'ai vu ceux-là chez Martha Stewart, il m'a fallu absolument les faire même si habituellement j'utilise toujours un peu la même base et nous ne l'avons pas regretté du tout. Selon Martha, ils sont moelleux, faibles en gras, nourrissants et délicieux et j'ajouterai qu'ils sont très peu sucrés. Tout ça dans un seul muffin, n'est-ce pas le bonheur au petit déjeuner... Ou en complément d'une bonne soupe à l'heure du lunch... Ou encore avec un thé ou un café pour combler le p'tit creux d'après-midi... Que du bonheur! Bon au goût et bon pour la santé!

MUFFINS_SANT__CUITS

Rendement : 12 ou 15 muffins, selon la grosseur des moules

  • 1 1/4 tasse de farine tout-usage sans gluten (ici Cuisine Soleil) (175 g)
  • 1/2 tasse de cassonade, préférablement foncée (100 g)
  • 1/2 c. à thé de bicarbonate de sodium
  • 1/2 c. à thé de poudre à lever sans gluten
  • 1/2 c. à thé de muscade moulue
  • 1/2 c. à thé de gros sel
  • 1 tasse de flocons d'avoine pure (ici Château Cream Hill) (100 g)
  • 1/2 tasse de raisins secs (70 g)
  • 3 c. à table d'huile d'olive extra vierge
  • 1 gros oeuf
  • 1/3 tasse de lait écrémé sans lactose, ou lait végétal (85 ml)
  • 2 carottes moyennes râpées
  • 1 banane moyenne écrasée

Préchauffer le four à 400°F ou 200°C et préparer des moules à muffins. J'utilise des moules en silicone mais on peut utiliser des moules en papier et les insérer dans un moule en métal.

Tamiser les ingrédients secs dans un grand saladier et bien aérer à l'aide d'un fouet à main. Incorporer les flocons d'avoine et les raisins.

Dans un grand pichet, mêler l'oeuf, l'huile, le lait, les carottes rapées et la banane écrasée. Faire un puits au centre des ingrédients secs et verser le mélange liquide. Mélanger jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène, sans trop brasser. Le mélange sera plutôt épais.

Utiliser une cuillère à crème glacée d'environ 1/4 de tasse ou 60 ml pour remplir les moules à muffins. Cuire environ 23 à 25 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans un muffin en ressorte propre. Servir tiède ou à la température ambiante.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 15:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2015

Lasagne à la dinde et aux champignons, sans gluten et sans lactose

En décembre dernier, Louise Gagnon, une amie FB, avait proposé, dans le magazine Châtelaine, quelques recettes à faire avec les restes de dinde. Parmi celles-ci, il y avait cette lasagne qu'elle a qualifiée "d'ultra-crémeuse et réconfortante", avec raison d'ailleurs. Comme j'avais tous les ingrédients requis pour en faire une version sans gluten et sans lactose, je me suis lancée dans la confection de cette lasagne hier et j'en ai fait une version sans gluten et sans lactose. Ce fut un succès!

J'ai utilisé les pâtes à lasagne sans gluten de la marque Tinkyada et la crème sure sans lactose du Choix du Président. Cette crème contient 14% de matières grasses alors que la crème épaisse en contient 35%, méchante différence quand on essaie de réduire les calories et l'apport en gras saturé. Comme c'est souvent mon habitude, j'avais acheté une poitrine de dinde que j'avais fait cuire, quelques jours plus tôt, surtout pour la confection de nos lunches du midi, et j'avais fait un bouillon avec la carcasse. Quant au fromage, n'ayant pas d'emmental dans mon frigo, je l'ai remplacé par un cheddar vieilli 2 ans.

LASAGNE_DINDE_CHAMPIGNONS

Rendement 4 ou 6 portions

  • 6 pâtes à lasagne
  • huile végétale
  • 2 c. à soupe + 2 c. à soupe de beurre ou du gras de son choix
  • 1 barquette de champignons de Paris, tranchés (125 g)
  • 2 gousses d'ail, pelées et pressées
  • sel et poivre du moulin
  • 1 1/2 tasse de dinde cuite, sans la peau, coupée en cubes
  • 1 c. à thé d'estragon séché (à défaut d'estragon frais)
  • 1/2 oignon, haché finement
  • 2 à 3 c. à thé de fécule de maïs
  • 1 tasse de bouillon de volaille (250 ml)
  • 3/4 tasse de crème sûre, sans lactose
  • 1 tasse ou plus de cheddar fort, râpé

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et préparer un plat à gratin de 7" X 10" (18cm X 25cm) ou carré de 8 po (20 cm) de côté.

Cuire les pâtes dans une grande casserole d'eau bouillante salée, selon les instructions du fabricant. Ne pas trop les cuire, elles doivent être "al dente". Rincer sous l'eau froide, arroser d'un filet d'huile végétale et remuer délicatement pour enrober les pâtes et les empêcher de coller ensemble. Réserver.

Dans une grande poêle, sur feu moyen-vif, chauffer 2 c. à soupe de beurre (ou du gras de son choix). Faire suer les champignons et les faire dorer légèrement, environ 10 minutes. Ajouter l'ail et poursuivre la cuisson 30 secondes. Saler et poivrer. Ajouter les morceaux de dinde et l'estragon. Réserver dans un grand bol.

Dans la même poêle, sur feu moyen, faire fondre le beurre restant, soit 2 c. à soupe, et cuire l'oignon jusqu'à ce qu'il devienne transparent, environ 4 minutes. Saler et poivrer. Pendant ce temps, diluer la fécule de maïs dans un peu du bouillon froid et le verser sur les oignons ainsi que le reste du bouillon. Amener à ébullition tout en remuant, jusqu'à ce que la sauce épaississe, soit environ 7 ou 8 minutes. Saler et poivrer et retirer du feu.

Incorporer la crème sure dans la sauce. Rectifier l'assaisonnement au goût et prélever une petite partie de la sauce, soit environ 1/2 tasse et réserver. Verser le reste sur le mélange dinde-champignons et bien mélanger. Rectifier l'assaisonnement au besoin.

Huiler le fond et les parois du plat à gratin. Couvrir le fond d'une couche de pâtes, puis d'environ de la moitié de la préparation à la dinde. Répéter avec une autre couche de pâtes et le reste de la préparation à la dinde. Recouvrir de pâtes et napper avec la sauce réservée. Parsemer le fromage râpé sur la lasagne et couvrir d'un papier aluminium.

Cuire au centre du four jusqu'à ce que la sauce bouillonne sur le pourtour du plat, soit environ 30 minutes. Enlever le papier aluminium et terminer la cuisson sous le gril jusqu'à ce que le dessus soit bien doré, environ 5 minutes. Attention, chez moi, cela a déclenché le détecteur de fumée..! Au sortir du four, laisser reposer une quinzaine de minutes avant de découper et de servir sur des assiettes chaudes.

*Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 16:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 janvier 2015

Boeuf au brocoli à la chinoise, sans gluten et sans lactose

Comme il était bon ce boeuf au brocoli que nous avions l'habitude de manger au restaurant chinois! Malheureusement, lorsque l'on doit s'abstenir de tout gluten, vaut mieux éviter ce genre d'endroits, surtout là où l'on sert des buffets. Quand cette recette est apparue sur mon Pinterest (que je ne maîtrise pas encore!), je me suis dit qu'il me fallait la faire absolument puisqu'elle était naturellement sans gluten. Par contre, quand l'homme m'a demandé ce qu'il y avait au menu ce soir-là, qui était un samedi soir, il m'a répondu que ce n'était pas un plat pour un samedi soir... surtout qu'il n'est pas en très bons termes avec le brocoli. Mais mon idée était faite et, comme je m'y attendais un peu, il s'est régalé à un point tel qu'il n'a pas arrêté de me dire que c'était bon et il m'en parlait même encore deux jours plus tard. Ce qu'il ne sait pas, c'est que ce plat se prépare en un rien de temps et qu'il coûte trois fois rien.

BOEUF_BROCOLI_2

Rendement : 2 bonnes portions

Pour le boeuf :

  • 300 g de boeuf de surlonge, tranché très mince en languettes, dans le sens contraire de la fibre (j'ai pris du steak délicatisé)
  • 300 g de fleurettes de brocoli
  • 2 c. à table d'huile neutre (canola ou colza)
  • 2 gousses d'ail émincées ou écrasées au presse-ail
  • 1 c. à thé de fécule de maïs diluée dans une c. à table d'eau froide

Pour la marinade :

  • 1 c. à thé de sauce soya (ici tamari légère, sans gluten)
  • 1 c. à thé de mirin (vin de riz chinois pour cuisson) ou de sherry
  • 1/2 c. à thé de fécule de maïs
  • poivre du moulin
  • 1 c. à thé de sauce piquante (sauce Sriracha chinoise rouge avec un bouchon vert)

Pour la sauce :

  • 1 c. à table de sauce de poisson
  • 1 c. à thé de mirin (vin de riz  chinois pour cuisson) ou de sherry
  • 1 c. à table de sauce soya (ici tamari légère, sans gluten)
  • 1/4 de tasse de bouillon de volaille ou de boeuf, fait maison ou à partir d'un cube sans gluten dilué dans l'eau (65 ml)

Préparer la marinade en déposant tous les ingrédients dans un bol de grosseur moyenne. Ajouter les languettes de boeuf et remuer afin de bien les enrober de la marinade. Laisser reposer au moins 10 minutes ou même 1 heure.

Préparer la sauce dans un petit bol et réserver.

Blanchir les têtes de brocoli en les plongeant dans une grande casserole d'eau bouillante salée. Calculer 2 minutes après que l'eau ait recommencé à bouillir. Les retirer à l'aide d'une cuillère trouée ou les égoutter dans une passoire et les plonger dans de l'eau glacée. Égoutter et réserver. Ils doivent être d'un beau vert et "al dente".

Chauffer une grande poêle ou mieux, un wok, et attendre qu'elle soit bien chaude avant d'y verser l'huile. Déposer les morceaux de viande et les étaler sur toute la surface de la poêle. Laisser cuire sans remuer pendant 1 minute. Retourner les morceaux de viande et ajouter l'ail; cuire encore une trentaine de secondes ou 1 minute jusqu'à ce que la viande ait perdu sa couleur rosée. Ajouter la sauce et les brocolis et porter à ébullition. Ajouter la fécule de maïs déjà diluée dans l'eau et remuer jusqu'à ce que la sauce épaississise, soit environ 30 secondes.

Servir dans des assiettes creuses sur un peu de riz cuit ou de nouilles de riz et saupoudrer de gomasio.

*Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 15:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2015

Louise sans gluten, une belle et agréable découverte.., sans gluten

Il y a quelque temps déjà, j'ai reçu une demande d'amitié, sur ma page Facebook, de la part d'une certaine Louise. Comme je ne connaissais pas cette personne, j'ai fait comme je fais habituellement et je suis allée sur sa page pour voir qui elle était. Surprise, cette dame opère une boutique de produits sans gluten à Dorval. Tiens, tiens, à quinze minutes de chez nous! Sa boutique ne fait pas que vendre des produits sans gluten, une équipe de boulangers/pâtissiers y cuisinent sur place de magnifiques gâteries telles des baguettes, des cakes, des biscuits, des gâteaux, et j'en passe. Produits frais, produits surgelés, produits québécois, canadiens et importés, on trouve vraiment de tout. Et tout est frais. Louise fait même son propre mélange de farine et on peut l'acheter en vrac. N'est-ce pas épatant ça? Et comme elle le dit elle-même sur son site, ce n'est pas parce qu'un aliment est sans gluten qu'il ne doit pas être délicieux.

Après avoir bavardé et échangé un bon moment avec Louise, elle nous a servi de délicieux "wraps" au poulet que nous avons dégustés dans le mignon coin repas de la boutique. Inutile de dire que nous sommes repartis avec un beau sac d'épicerie et nous avons bien l'intention de revenir très souvent.

DSCN4539

Pour plus d'informations, on se rend sur le site de la boutique ici : http://louisesgft.com/fr/ On y verra Louise en action dans sa cuisine ainsi qu'une description de la boutique.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

 

Posté par MISS DIANE à 17:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2015

Crème caramélisée au citron et à l'anis étoilé, sans gluten et sans lactose

Cette petite crème m'a rappelé celles que faisaient nos mères avant l'arrivée des desserts du commerce, ceux dans lesquels on n'a qu'à ajouter du lait et battre pour obtenir la même chose mais qui ont le malheur de contenir bien souvent des additifs et on ne sait trop quoi. Je pense que tout le monde a compris de quoi je parle. Ces petits desserts du commerce ont bien souvent assez bon goût mais on ne sait pas trop ce qu'ils contiennent. Celle que je présente ici est une adaptation toute simple d'une crème suggérée par l'excellent chef français établi à Montréal, Jérôme Ferrer, facile à réaliser en plus d'être légère.

CREME_CARAMELISEE

 

Rendenent : 4 portions

  • 2 tasses de lait (ici 1% MG, sans lactose) (500 ml)
  • 1/4 de tasse de sucre (50 g)
  • le zeste d'un demi citron
  • 2 ou 3 anis étoilé 
  • 1 oeuf + 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à table de fécule de maïs
  • cassonade pour caraméliser

Dans une casserole, faire bouillir le lait et la moitié du sucre. Ajouter le zeste de citron et les anis étoilé. Reporter à ébullition.

Dans un bol, battre les oeufs et le reste du sucre. Ajouter la fécule et remuer pour obtenir un mélange homogène.

À l'aide d'une petite passoire, verser petit à petit l'infusion de lait et d'épice. Remuer délicatement.

Remettre la préparation dans la casserole et cuire à feu doux en remuant constamment avec une spatule en bois jusqu'à ce que la préparation épaississe.

Verser la crème dans des ramequins et laisser reposer jusqu'à refroidissement. Conserver au frigo. Au moment de servir, saupoudrer de cassonade et caraméliser sous le gril ou avec un chalumeau de cuisine.

Conclusion, l'Homme les a bien aimées et Miss Diane a apprécié le fait qu'elles soient assez peu calorique.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**

Posté par MISS DIANE à 15:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »