Les carnets de Miss Diane

29 décembre 2016

Tarte et tartelettes à la farlouche, sans gluten

Les tartes à la farlouche sont un classique québécois du temps des fêtes, même si on n'en parle pas souvent. J'ai toujours vu ma mère en faire lorsqu'elle faisait ses pâtés à la viande et elle tenait ça de sa mère, ma grand-mère Cathala. Évidemment, elles les faisaient "à l'oeil" car elles avaient toujours vu leur mère le faire ainsi. Curieusement, je n'en avais encore jamais fait et ce n'est qu'en lisant le magazine "Signé M" du chef Louis-François Marcotte qu'elles me sont revenues en mémoire. J'ai fait sa recette, qui ressemblait beaucoup à ce que ma mère faisait, et ces tartelettes ont eu un franc succès au jour de Noël, l'année dernière. Cette année, j'ai décidé d'en faire une grande pour recevoir mes soeurs. Et comme je n'avais plus assez de raisins secs, j'ai complété par des dattes sèches. Inutile de dire que ce fut encore un succès assuré.

Dans son ouvrage Histoire de la cuisine familiale au Québec, Michel Lambert situe les origines de la tarte à la farlouche vers 1660, quand on importait plus de mélasse et de cassonade foncée que de sucre granulé ou en poudre. L'origine du mot est incertaine et il y aurait de nombreuses versions à la recette.

Le dictionnaire Larousse des Canadianismes définit le mot "ferlouche" ou "farlouche" comme ceci : Garniture de tarte à base de mélasse, de farine et de raisins secs. Ce mot serait employé partout au Québec.

TARTE_FARLOUCHE

Rendement : Environ 8 tartelettes ou 1 tarte

Pour la pâte sablée sucrée :

  • 1 1/2 tasse de farine tout-usage sans gluten, mélange maison ou du commerce (210g)

  • 1/2 tasse de sucre à glacer (90g)

  • 1/2 tasse de beurre doux, en cubes, très froid (110 g)

  • 5 c. à soupe de poudre d'amandes

  • 1 pincée de sel

  • 1 oeuf légèrement battu à la main

Tamiser la farine, le sucre, le sel et la poudre d'amandes. Incorporer les cubes de beurre et couper la pâte à l'aide d'un coupe-pâte ou au robot, jusqu'à ce que le mélange ressemble à de la chapelure grossière. Ajouter l'oeuf et mêler. Mettre en boules, ou mieux en faire deux boules, filmer et réfrigérer au minimum une heure.

Préchauffer le four à 325°F (160°C). Étaler la moitié de la pâte (le reste se conservera au congélo et pourra servir ultérieurement) et foncer un moule à tarte ou des moules à tartelettes. Comme cette pâte est sans gluten, elle s'étale difficilement et il est souvent préférable de foncer le moule un peu à fois et de bien sceller les morceaux en pressant avec les doigts. Laisser en attente.

TARTELETTES_FARLOUCHE_2

Pour la garniture à la farlouche :

  • 1/3 tasse de mélasse (80 ml)
  • 3/4 tasse de cassonade (140 g)
  • 1 1/2 tasse d'eau (375 ml)
  • 4 c. à thé de fécule de maïs délayée dans 2 c. à soupe d'eau froide
  • 1 1/2 tasse de raisins secs ou moitié raisins secs/moitié dattes sèches
  • le zeste de 2 citrons bios (ou ordinaires, bien brossés)

Préchauffer le four à 325°F ou 160°C.

Dans une casserole, faire chauffer à feu doux la mélasse, la cassonade et l'eau.

Délayer la fécule dans l'eau froide (2 c. à soupe) et l'incorporer en fouettant. Porter à ébullition et poursuivre la cuisson 2 minutes. Retirer la casserole du feu et ajouter les raisins secs et le zeste de citron. Mélanger.

Répartir la garniture dans les abaisses de tartelettes et décorer on non avec des restants de pâte découpée à l'emporte-pièce. Faire cuire au four 20 minutes. Si on a choisi de faire une seule tarte, cuire environ 10 à 15 minutes de plus, jusqu'à ce que la garniture bouillone bien.

Laisser refroidir les tartelettes sur une grille et les servir tièdes, garnies ou non de crème fouettée ou glacée.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 15:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


26 décembre 2016

Loiseau de malheur, by Florence Weekes

J'ai déjà publié ce beau texte il y a quelques années et, sûrement par inadvertance, il est disparu. Je le republie donc une seconde fois en espérant qu'il sera apprécié de tous mes visiteurs.

L'OISEAU DE MALHEUR,  by Florence Weekes

DINDE_NOEL

 Le dîner de Noël! Quelle fête, avec sa dinde tant attendue! La nôtre était énorme. L'exemple farfait du "format familial". Dodue et fumante, véritable délice, alternance de blanc et de brun, de poitrine et de cuisse. Quel plat divin! L'heure passait et nous mangions toujours.

Nous grignotâmes jusqu'aux petites heures et, repus, nous nous couchâmes. Notre sommeil en fut un d'hibernés. Quand, vers midi, nous descendîmes, notre hôtesse nous accueillit joyeusement avec... une tartinade de dinde à la crème. Que pouvions-nous faire sinon d'en manger. Le soir vint et, au souper, ... un ragoût de dinde!

Le lendemain, mes yeux s'embrumèrent à la vue de sandwichs. À quoi donc, je vous le demande, sinon à la dinde! Pâle, molle et terne. Le soir, je retins mes larmes, me mordant la langue, à la vue de l'ineffable pâté... à la dinde. Le surlendemain, nous jouions les parvenus, champions de la cuisine nouvelle, avec notre quiche... à la dinde.

Ce soir-là, en proie aux cauchemars, je vis une dinde s'adresser à moi et, de tous les coins de la pièce, sortir mille petites bêtes. Je me réveillai en sursaut, sortis de ma chambre et rencontrai dans le couloir mon cousin Albert qui m'avoua, dans le noir, tremblant de peur, avoir été poursuivi, toute la nuit, par un élevage de dindes.

Le jour suivant, un regard et je voulus m'enfuir. L'hôtesse m'invitait à profiter de mon temps libre en vantant les mérites de sa cuisine. Elle avait mitonné un de ces petits plats! Vous l'avez deviné, un frichti de dinde! Je tentai de m'en sortir avec une blague mais j'eus grand peine à contenir mon dédain.

Toute la semaine, les plats se succédèrent, l'originalité des noms impuissante à cacher l'ennui de la chair. Ce fut un vrai calvaire! Quand la cuisinière annonça enfin que l'oiseau était arrivé à sa fin, l'espoir frémit en nous. Vrai, il ne restait que les os! C'est alors qu'elle nous servit sa soupe... à la dinde!

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

 

Posté par MISS DIANE à 19:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

23 décembre 2016

Craquelins aux figues et aux noisettes, sans gluten et sans lactose

Je fais parfois ces petits pains pour accompagner les fromages et, après avoir vu Josée Di Stasio faire des petits craquelins avec ce genre de pain, j'ai testé la chose et tous ont bien aimé. Même si sa recette est bien différente de la mienne, le résultat est semblable. J'ai utilisé ici un mariage de figues séchées et de noisettes, mais cela aurait pu être des dattes et des amandes, des canneberges et des noix, enfin le choix est infini. J'ai utilisé quatre mini moules à pain et chacun se présenterait très bien en cadeau.

CRAQUELINS_FIGUES_NOISETTES


Rendement :  4 mini pains

  • 400 g de farine sans gluten
  • 2 c. à thé de poudre à pâte ou levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 4 œufs
  • 200 g de cassonade
  • 100 g de margarine sans gluten et sans lactose, Vegan de Bécel, ou de beurre fondu
  • 400 ml de lait sans lactose
  • 1 c. à soupe de pâte de vanille ou d’extrait
  • 200 g de figues sèches, taillées en petits morceaux **
  • 50 g de noisettes torréfiées et grossièrement broyées
  • 50 g de noix torréfiées et grossièrement broyées

Préchauffer le four à 375°F ou 190°C et préparer les moules en les beurrant s'ils ne sont pas antiadhésifs.

Tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel et réserver.

Battre les oeufs et la cassonade jusqu'à l'obtention d'une pâte mousseuse. Ajouter la margarine fondue, le lait, la vanille, puis le mélange de farine. Bien mélanger afin d'obtenir une pâte lisse. Puis ajouter les figues, les noisettes et les noix et mélanger de nouveau. Verser dans les moules et cuire pendant environ 45 minutes. Vérifier la cuisson à l'aide d'un cure-dent.

Laisser refroidir les pains avant de les démouler. Lorsqu'ils sont complètement froids, les emballer dans un papier alu et les mettre au frigo. Quelques heures plus tard ou le lendemain, faire de toutes petites tranches et les étaler sur une plaque à biscuits munie d'un papier parchemin. Les faire sécher au four à 300°F ou 150°C une quinzaine de minutes puis les changer de côté et recommencer. Il est toutefois très important de surveiller la cuisson.

** En ce qui concerne les figues, il faut s'assurer qu'elles n'aient pas été enfarinées.

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 16:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 décembre 2016

Sauce anisée aux canneberges, sans gluten et sans lactose

La sauce aux canneberges étant une tradition au temps des Fêtes, est essentielle pour accompagner la dinde. Miss Diane en fait chaque année et elle a décidé de l'agrémenter un peu afin de faire parler ses invités. L'année dernière, elle a donc ajouté un peu de Ricard et cela a fait jaser pas mal, chacun y allant de son grain de sel en essayant de deviner l'ingrédient secret. Cette année, étant à cours de cette liqueur, elle y est allée avec un peu de Sambucca et le résultat,bien que légèrement différent,  est tout aussi délicieux.

CANNEBERGES

Rendement : 4 tasses ou 1 litre

  • 4 tasses de canneberges fraîches ou surgelées
  • 2 tasses de sucre (400 g)
  • le zeste d'un demi citron
  • 2 à 3 c. à soupe de Ricard ou de Sambucca

Déposer le tout dans un récipient allant au four à micro-ondes ou une grande tasse à mesurer d'une contenance de 8 tasses ou 2l. Cuire à forte intensité, 5 minutes à la fois et en brassant chaque fois, jusqu'à ce que les canneberges aient éclaté. Sortir du four et ajouter la liqueur de son choix. Bien mêler et laisser refroidir à la température ambiante. Verser la sauce dans un contenant en verre et réfrigérer. Cette sauce froide accompagnera superbement la volaille, en particulier la dinde.

Pour la petite histoire, au Québec on emploie principalement le terme «canneberge», bien que l'on utilise parfois également « atoca » ou « ataca », noms empruntés aux langues iroquoises. En abénaki (une langue algonquienne, on disait popokwa pour désigner cette plante. En Acadie, on l'appelle souvent « pomme de pré ».

En France, on nomme cette plante également «grande airelle rouge d'Amérique du Nord». Cependant le terme anglais « cranberry » tend à s'imposer, parce que l'industrie agroalimentaire (principalement une société américaine) et l'industrie cosmétique privilégient pour leurs produits ce terme anglais.

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 16:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2016

Cupcakes double chocolat et canneberges, sans gluten et sans lactose

Quand j'ai vu apparaître de jolis cupcakes au chocolat sur mon fil d'actualité FB, sans la recette toutefois, j'ai eu envie d'en faire, façon Miss Diane. Une simple recette de muffins, du chocolat en poudre, des pépites de chocolat et des canneberges séchées, et voilà, le tour était joué.

CUPCAKES_CHOCOLAT

Rendement : 12 ou 14 pièces

  • Huile ou beurre fondu pour graisser les moules si nécessaire
  • 225 g de farine tout-usage sans gluten, maison ou du commerce
  • 55 g de cacao en poudre
  • 1 c. à soupe de poudre à pâte ou levure chimique, sans gluten
  • 1/8 c. à thé de sel
  • 115 g de sucre de canne
  • 2 gros oeufs
  • 250 ml de lait sans lactose ou lait végétal
  • 6 c. à soupe de margarine végétale fondue (ici Bécel vegan sans gluten et sans lactose)
  • 100 g de canneberges séchées
  • 200 g de pépites de chocolat noir

Préchauffer le four à 375°F ou 190°C et préparer des moules à muffins.

Tamiser la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel dans un grand bol. Incorporer le sucre, les canneberges et les pépites de chocolat et fouetter à la main pour bien aérer le mélange. Réserver.

Battre légèrement les oeufs dans un grand pichet et incorporer le lait et la margarine fondue. Creuser un puits au centre des ingrédients secs et y verser les ingrédients liquides. Remuer délicatement et brièvement sans trop mélanger.

Répartir la pâte dans les moules à muffins et cuire une vingtaine de minutes.

Si désiré, au moment de servir, recouvrir de yogourt grec ou égoutté, légèrement sucré, ici sucre à la vanille, et d'une canneberge séchée, et râper un peu de chocolat sur le tout.

CUPCAKES_CHOCOLAT_2

Ces petits cupcakes au chocolat feront sûrement la joie et le bonheur des enfants de tous âges.

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 15:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 décembre 2016

Craquelins à l'huile d'olive et au romarin, sans gluten et sans lactose

En cette période de fin d'année, il nous arrive d'inviter un couple de voisins pour l'apéro et on aime bien faire simplement, le but étant de passer un bon moment entre amis. Dernièrement, je me suis encore une fois inspirée de Joëlle et son joli blogue "Un nuage de lait" pour faire une version sans gluten de ces petits craquelins à l'huile d'olive et au romarin. On sait tous que ceux du commerce sont très souvent trop très salés et je ne vais pas m'attarder sur ce que l'on nous offre dans la section du sans gluten.

On les sert avec un peu de fromage, ici Havarti aux fines herbes, le Havarti ne contenant que très peu de lactose, et des fruits frais, poires, raisins, ou ce que l'on a sous lal main.

CRAQUELINS_ROMARIN_2

Rendement : environ 36 petits biscuits

  • 125 g de farine sans gluten, maison ou du commerce
  • 1 grosse c. à soupe de Parmesan râpé (sans lactose si on en trouve)
  • 1 ou 2 gousses d'ail (selon la grosseur) écrasées au presse-ail
  • 1 belle branche de romarin haché très fin
  • 1 pincée de sel
  • 25 g d'huile d'olive (environ 2 c. à soupe)
  • 80 g de crème liquide sans lactose (ici Belsoy cuisine) (environ 5 c. à soupe)
  • fleur de sel

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et prévoir une plaque à biscuits.

Dans le bol du robot, déposer la farine, le sel, le parmesan et le romarin. Donner un ou deux coups pour bien mélanger. Ajouter l'huile d'olive et pulser à 3 ou 4 reprises pour obtenir une mélange assez granuleux. Tout en activant le robot, ajouter graduellement la crème liquide jusqu'à obtenir une boule de pâte qui ne soit pas collante et qui se tienne bien.

Étaler au rouleau à pâtisserie la pâte obtenue entre deux feuilles de papier parchemin, sur une épaisseur d'environ 2 mm. Enlever la première feuille de papier et, à l'aide d'une roulette à pizza, découper les biscuits de la forme souhaitée, en carrés (plus facile) ou en losanges. On pourrait aussi utiliser un emporte-pièce du modèle de son choix.

Laisser les biscuits sur leur feuille de papier sans les déplacer et transférer délicatement le tout sur la plaque à biscuits. Les saupoudrer d'un peu de fleur de sel et mettre au four. Cuire environ 12 minutes, ou jusqu'à ce que les biscuits soit dorés. Attention de ne pas trop les cuire car ils auront un goût amer à cause du fromage.

Au sortir du four, les séparer délicatement et les laisser refroidir sur une grille.

CRAQUELINS_ROMARIN

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

 

Posté par MISS DIANE à 15:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 décembre 2016

Verrine de potage Crécy et ses crevettes épicées, sans gluten et sans lactose

Voici un potage que je faisais souvent, il y a bien longtemps, parce que facile à faire et bien apprécié de tous. J'ai pensé l'offrir dernièrement à des invités en l'agrémentant d'une petite brochette de crevettes épicées pour le rendre un peu plus festif et tout le monde fut bien satisfait. Et maintenant, pourquoi ne ferait-il pas partie d'un repas du temps des Fêtes? Le potage peut se faire à l'avance alors qu'il ne restera que les crevettes à cuire à la dernière minute.

On pourrait aussi faire cuire les crevettes autrement, soit à l'ail, ou comme ici dans une pâte de tomate épicée, il faut y aller selon ses goûts.

POTAGE_CR_CY_CREVETTES__PIC_ES

Rendement : 8 portions de 250 ml ou plusieurs petites verrines

  • 1 c.à soupe d'huile végétale
  • 1 c. à thé de beurre ou de margarine sans gluten ni lactose
  • 1 oignon émincé grossièrement
  • 4 grosses carottes, pelées et coupées en tronçons
  • 2 pommes de terre, pelées et émincées grossièrement
  • 1 c. à thé ou plus d'herbes de Provence (ou thym, basilic et romarin)
  • 1 feuille de laurier
  • 6 tasses de bouillon de poulet chaud (1,5 l)
  • sel et poivre du moulin
  • 2 c. à soupe de persil frais

Faire chauffer l'huile et le beurre ou la margarine dans une grande casserole à feu moyen/élevé. Ajouter l'oignon et faire cuire 3 minutes sans faire prendre couleur. Ajouter les carottes et les pommes de terre et remuer pour bien enduire les légumes d'huile et ajouter les herbes, sauf le persil. Saler et poivrer au goût. Ajouter le bouillon et porter à ébullition. Réduire le feu à moyen/doux et laisser cuire jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Retirer du feu, ajouter le persil et passer au bras mélangeur jusqu'à l'obtention d'un potage lisse. À ce stade, on peut choisir de faire refroidir le potage et de le conserver au frigo si on ne veut pas le servir immédiatement.

Pour les brochettes de crevettes :

  • 1 grosse ou 3 petites crevettes crues par personnes
  • 1 c. à soupe de pâte de tomate
  • 1 c. à thé ou plus de sauce piquante (Harissa ou Srirasha)
  • huile pour la cuisson

Dans un bol, mêler la pâte de tomate et la sauce piquante. Décortiquer les crevettes tout en conservant la queue et les déposer dans le mélange de tomate. Remuer délicatement pour bien les enrober. Chauffer l'huile dans un poêlon et cuire les crevettes 2 ou 3 minutes par côté. Les embrocher sur des piques en bois ou, encore mieux si on en a, en métal.

Au moment de servir, passer un quartier de citron vert sur le pourtour des verrines et retourner celles-ci dans une assiette contenant du sel de céleri pour faire un peu comme un "bloody Mary". Verser le potage chaud dans les verrines et déposer une brochette sur le dessus de chacune. Décorer d'un quartier de lime et de quelques feuilles de persil.

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 16:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2016

Biscuits au pralin et aux pépites de chocolat, sans gluten et sans lactose

J'avais envie de faire des petits biscuits pour accompagner notre café d'après-midi. Ils devaient être rapide à faire, sans gluten ni lactose, et délicieux. Je me suis donc tournée vers cette recette et j'ai ajouté un peu de praliné aux noisettes rapporté de chez France Décor récemment. À noter qu'on peut faire son propre praliné mais comme je suis un peu paresseuse, je l'achète. De plus, ce biscuit fait partie de mes expériences concernant le remplacement du beurre par de la margarine végane, sans gluten et sans lactose. Cela est bon pour les artères de l'Homme et Miss Diane se sent moins coupable.

BISCUITS_PRALIN_P_PITES_CHOCO

Rendement : 36 biscuits

  • 1 1/2 tasse de farine tout usage sans gluten, maison ou du commerce (210 g)
  • 1 1/2 c. à thé de poudre à pâte ou levure chimique, sans gluten
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 tasse de praliné aux noisettes en grains (70 g)
  • 1/2 tasse de margarine sans gluten et sans lactose, de type Bécel ou Nuvel, (115 g)
  • 1/2 tasse de sucre (100 g)
  • 1 oeuf
  • 1 tasse de pépites de chocolat noir, sans gluten et sans lait (150 g)

Dans un premier temps, faire chauffer le four à 350°F ou 180°C et préparer deux plaques à biscuits en les tapissant de papier parchemin.

Dans un petit bol, déposer la farine, le sel, la levure chimique et le pralin en grains. Fouetter délicatement au fouet à main pour bien aérer le mélange.

Battre au malaxeur le sucre et la margarine en utilisant la feuille ou batteur plat. Racler les bords du bol et ajouter l'oeuf en battant. Lorsque l'oeuf est bien incorporé, réduire la vitesse et ajouter la farine, une cuillère à soupe à la fois. Ajouter ensuite les pépites de chocolat et arrêter le malaxeur.

À l'aide de deux cuillères à thé, façonner de petites boules de la grosseur d'une noix et déposer sur les plaques à biscuits. Enfourner et cuire environ 12 à 15 minutes.

Laisser refroidir un peu avant de déposer les biscuits sur une grille. Encore une fois, on obtient un biscuit léger et pas trop sucré, de quoi se régaler à l'heure du thé ou du café.

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 novembre 2016

Mousse au chocolat et au jus de pois chiches, sans gluten, sans oeufs et sans lactose

Il y avait déjà un bon moment que j'avais envie d'essayer cette mousse au chocolat et c'est maintenant chose faite! L'homme l'a adorée alors que Miss Diane l'a trouvée un peu trop chocolatée et très dense. Et pourtant, elle adore le chocolat. La recette que j'ai utilisée demandait 170 g de chocolat et la prochaine fois, je vais diminuet cette quantité. Je n'en mettrai que 100 g de façon à obtenir une mousse plus légère. De plus, alors que la dame a obtenu 140 ml de jus de sa conserve de pois chiches, j'en ai eu presque 1/2 tasse, ce qui équivaut à presque 225 ml. J'ai utilisé les pois chiches de la marque "Menu Bleu" du Choix du Président conservés dans l'eau sans ajout de sel. Donc aucune crainte que ma mousse ait un goût de sel.

MOUSSE_CHOCO_POIS_CHICHE

Rendement : 5 portions

  • Jus ou eau récupéré d'une conserve de pois chiches, préférablement sans sel, soit environ 1/2 tasse ou 225 ml (ou plus)
  • 2 ou 3 c. à soupe de sucre en poudre
  • 170 g de chocolat noir à 70% (ou moins, ce que je suggère fortement)
  • 1 pincée de sel fin

Déposer les pois chiches dans une passoire posée sur un bol. Laisser égoutter les pois chiches et récupérer le jus ou l'eau dans un bol.

Ajouter une petite pincée de sel et battre à la mixette ou au malaxeur sur socle jusqu'à l'obtention d'une mousse assez épaisse pour former des pics, comme on le ferait pour une meringue aux blancs d'oeufs. Ajouter un peu de sucre glace, environ 2 ou 3 c. à soupe, tout en continuant à battre.

DSCN8877

Faire fondre les pistoles de chocolat au bain-marie, en prenant garde que le fond ne touche pas l'eau frémissante. Lorsque le chocolat est fondu, le remuer à l'aide s'une spatule en caoutchouc jusqu'à l'obtention d'un chocolat bien lisse. Ajouter la mousse obtenue de l'eau des pois chiches et remuer délicatement en raclant les bords et le fond du bol jusqu'à ce que le tout soit bien amalgamé. Déposer dans de petits ramequins et laisser refroidir au moins deux heures au frigo.

DSCN8880

Que faire avec les pois chiches? Le hoummos de Jamie Oliver ou cette salade de pois chiches à saveur marocaine.

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 20:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 novembre 2016

Biscuits salés pour l'apéro au parmesan et aux tomates séchées, sans gluten

C'est chez Joëlle du délicieux blogue "Nuage de Lait" que j'ai vu ces petits biscuits pour l'apéro et j'ai immédiatement été tentée d'en faire une version sans gluten. Comme je suis présentement dans une période de tests et essais, j'ai eu envie de remplacer le beurre par de la margarine sans gluten et sans lactose pour une version sans produit laitier mais il y avait aussi le fromage parmesan. C'est donc l'homme qui a tranché en me disant que nous recevions de très bons amis et qu'il préférait la version originale, avec du vrai beurre. Mais il n'est pas dit que je ne tenterai pas une version sans beurre une prochaine fois.

BISCUITS_SAL_S_PARMESAN

Rendement : 34 mini biscuits (demi recette)

  • 45 g de beurre doux ramolli
  • 50 g de parmesan râpé
  • 1/2 oeuf
  • 90 g de farine tout-usage sans gluten, mélange maison ou du commerce
  • 1/4 c. à thé de gomme xanthane si le mélange de farine n'en contient pas déjà
  • 1/2 c. à thé de poudre à pâte ou levure chimique sans gluten
  • 20 g de pignons de pin (moins ici car je n'en avais plus)
  • 30 g de tomates séchées dans l'huile, en petits morceaux
  • 5 ou 6 feuilles de basilic frais haché

Dans un premier temps, verser la farine, la poudre à pâte et la gomme zanthane (si on en utilise) dans un bol et fouetter à la main pour bien aérer le mélange. Réserver.

Dans la cuve du robot, mélanger, par impulsion (pulse), le parmesan et le beurre ramolli. On peut aussi le faire à la main dans un grand saladier. Ajouter le demi oeuf battu en omelette (plus facile à séparer) et continuer de mélanger. Ajouter le mélange de farine et mélanger (pulse) jusqu'à ce que le tout soit bien humidifié. Dans mon cas, le mélange est resté grumuleux.

Enlever le couvercle et verser la tout dans un saladier. Ajouter les noix de pin, les tomates séchées et le basilic haché et bien mêler avec les mains de façon à obtenir une boule. Déposer celle-ci au frigo durant une vingtaine de minutes.

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et préparer deux plaques à biscuits en les recouvrant de papier parchemin ou d'un tapis en silicone. Former de petites boules de la grosseur d'une bille et les déposer sur les plaques. Les aplatir légèrement à l'aide d'une cuillère. Enfourner et cuire 12 minutes.

Au sortir du four, laisser refroidir environ 30 minutes et servir au moment de l'apéritif.

BISCUITS_SAL_S_PARMESAN_2

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 13:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,