Les carnets de Miss Diane

08 mai 2018

Risotto de pâtes courtes ou pastasotto, sans gluten

Il y a longtemps, bien longtemps, c'était même avant que je ne crée mon propre blogue, j'avais vu cette "nouvelle" façon de cuire les pâtes, soit par absorption, sur le blogue de Pascale Weeks, "C'est moi qui l'ai fait!" J'étais seule à la maison et je m'étais immédiatement dirigée vers la cuisine pour tester la chose. Je n'avais pas été déçue, loin de là. À cette époque, je me permettais de vraies pâtes de blé alors que l'Homme devait absolument s'en tenir aux pâtes sans gluten. Et puis, comme bien d'autres choses, cette façon de faire est tombée dans l'oubli jusqu'à ce que je me procure le récent magazine de la di Stasio "Comme en Italie" et que je retrouve cette belle recette. Et c'est maintenant avec des pâtes sans gluten de GoGo Quinoa, faites de riz et de quinoa, que nous avons dégusté ce plat et ce fut un délice. À faire et à refaire sans réserve!

PASTAZOTTO

Rendement : 2 portions

  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 oignon haché finement
  • 1 grosse gousse d'ail, dégermée et hachée finement
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1 pincée de flocons de piment fort
  • 4 tasses d'un bon bouillon de volaille maison ou du commerce, chaud et bien assaisonné (1 l)
  • 2 c. à soupe de pâte de tomate
  • 1 tasse de pâte courte (ici anelli de GoGo Quinoa)
  • 1 c. à soupe de beurre ou de margarine sans gluten et sans lactose
  • 1/2 tasse de parmesan râpé
  • poivre du moulin
  • 1 bouquet de basilic frais

Ajouter la pâte de tomate au bouillon chaud et réserver au chaud.

Dans une grande casserole, déposer l'huile, les oignons, l'ail, le sel et le piment fort et faire cuire, à feu moyen-doux, de 6 à 7 minutes, en brassant régulièrement jusqu'à ce que l'oignon soit vraiment blond et fondant.

Verser les pâtes non cuites dans la casserole contenant les oignons et brasser pour bien les enrober d'huile. Ajouter 2 louches de bouillon chaud et cuire à feu moyen-vif jusqu'à ce que le bouillon soit presque tout absorbé.

Répéter le processus en ajoutant 1 à 2 louches de bouillon à la fois, tout en brassant jusqu'à ce que les pâtes soient "al dente". Tester la cuisson des pâtes et ajouter la quantité de bouillon nécessaire. Le temps de cuisson pour les pâtes courtes est d'environ 15 minutes.

Ajouter le beurre ou la margarine ainsi que la moitié du parmesan et bien mélanger. Ajouter le basilic ciselé et bien remuer. Goûter et rectifier l'assaisonnement, au besoin. Garnir du reste de parmesan au moment de servir ou de copeaux de parmesan.

Comme nous étions passés chezManon, notre vigneronne préférée, nous avons accompagné ce plat d'un rosé bien frais du Vignoble de Pigeon Hill. Inutile de dire que nous nous sommes bien régalés!

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 16:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 mai 2018

Coquelet rôti au citron, sans gluten et sans lactose

Nous aimons beaucoup les petits poulets de Cornouailles et, dernièrement, c'est d'une recette de Madame Ina Garten, surnommée la Comtesse-va-nu-pied, que je me suis inspirée. Alors qu'elle a utilisé un poulet de 4 livres (2 kg) coupé en crapaudine, j'ai préféré un petit coquelet coupé en deux puisque nous n'étions que deux. Ce poulet était vraiment délicieux et moelleux et l'Homme m'a fait promettre d'en refaire prochainement. C'est dire à quel point il a apprécié son souper ce soir-là!

Madame Garten a choisi de cuire son poulet dans une poêle en fonte de 12 po de diamètre alors que j'ai cuit le mien dans une casserole en Corning Ware.

POULET_CITRON_INA_GARTEN

Rendement : 2 portions (ou 4 portions si on utilise un poulet)

  • 2 c. à thé de thym frais (le thym n'étant pas en saison, j'ai utilisé 1/2 c. à thé de thym séché)
  • 1 c. à thé de graines de fenouil entières
  • Sel et poivre du moulin
  • 1/3 tasse d'une bonne huile d'olive (80 ml)
  • 1 citron, coupé en deux et émincé en tranches d'1/4 de pouce (0,5 cm)
  • 1 oignon jaune, coupé en deux et émincé en tranches d'1/4 de pouce (0,5 cm)
  • 2 gousses d'ail, pelées et tranchées finement
  • 1 coquelet ou 1 poulet d'environ 4 lbs ou 2 kg
  • 1/2 tasse de vin blanc sec, tel que Pinot Grigio
  • le jus d'un citron

Préchauffer le four à 400°F ou 200°C.

Déposer les feuilles de thym, les graines de fenouil, 2 c. à thé de sel et 1 c. à thé de poivre dans un petit robot culinaire et actionner jusqu'à ce que le tout soit réduit en poudre grossière. Ajouter l'huile d'olive et actionner de nouveau. Déposer cette vinaigrette dans une tasse à mesurer.

Dans une grande poêle en fonte, ou dans la casserole de son choix, déposer les tranches de citron et les oignons, et terminer par les tranches d'ail. Placer le poulet en crapaudine sur ces légumes, la peau dessous, et badigeonner l'intérieur de la bête de la marinade. Retourner le poulet et badigeonner de nouveau. Utiliser toute la marinade.

Enfourner le poulet et cuire 30 minutes. Au bout de ce temps, verser le vin dans la casserole tout autour du poulet et remettre au four environ 15 minutes pour un petit coquelet ou jusqu'à ce que la chair du poulet ait atteint 165°F ou 85°C au thermomètre. Retirer du four et verser le jus du deuxième citron sur le poulet. Recouvrir d'un papier aluminium et laisser reposer de 10 à 15 minutes.

Couper le poulet en 4 portions ou laisser les demi coquelets tel quels et verser la sauce aux citrons et aux oignons sur le poulet. Accompagner du légume de son choix, ici des baguettes de pommes de terre, de carottes nantaises et de panais rôties au four avec un peu d'huile d'olive et d'herbes de Provence.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 16:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 avril 2018

Soupe poulet et nouilles, comme celle de notre enfance, sans gluten et sans lactose

Miss Diane et son Curieux sont de la génération à qui on servait cette petite soupe en sachet chaque fois qu'on était malade. Rhume et autres petits désagréments étaient prétextes à la soupe poulet et nouilles de Lipton, pour ne pas la nommer. Et nous l'adorions. L'Homme l'avait surnommée "la soupe nationale des enfants malades" et nous en riions beaucoup quand nos enfants étaient jeunes. Évidemment, ces petits sachets n'entrent plus dans la maison depuis belle lurette car beaucoup trop salés et bourrés d'additifs. Nous préférons un bon bouillon maison et j'en ai toujours sous la main. Mais voilà que, dernièrement, l'envie nous a pris d'une petite soupe de ce genre et je crois bien en avoir trouvé l'ingrédient secret car elle nous a rappelé celle de notre enfance. Le secret étant le curcuma. Pas vraiment mauvais comme additif!

SOUPE_POULET_NOUILLES

Rendement : 4 portions

  • 4 tasses d'un bon bouillon de poulet maison (1 L)
  • nouilles sans gluten, ici de riz et quinoa
  • 1/4 c. à thé de curcuma moulu
  • 1/2 c. à thé d'huile neutre, ici canola
  • persil frais haché

Dans une petite casserole, faire cuire les nouilles dans l'eau bouillante selon les instructions sur le paquet. Égoutter et jeter les nouilles cuites dans le bouillon chaud. Diluer la poudre de curcuma dans l'huile et la jeter dans le bouillon. Vérifier l'assaisonnement et saler au besoin. Au moment de servir, ajouter le persil haché et voilà!

Incroyable comme c'était bon! Ne dit-on pas que les choses simples sont les meilleures..?

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

 

Posté par MISS DIANE à 11:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2018

Riz au lait, à l'érable et aux noix et sa tuile, aussi à l'érable et aux noix, sans gluten et sans lactose

La pouding au riz, eh oui, elle est féminine au Québec, est un dessert de notre enfance et tout le monde sait comment la faire. Je l'ai ici agrémentée de sirop d'érable, puisque c'est de saison, et de noix, puisque érable et noix font habituellement un heureux mariage. Et pour rehausser un peu le tout, j'ai fait ces tuiles, aussi à l'érable et aux noix. Rien de plus simple!

POUDING_RIZ__RABLE

Rendement : 8 portions

  • 4 tasses de lait sans lactose ou végétal (ici sans lactose 2% MG) (1L)
  • 3/4 tasse de riz à grains ronds, de type italien ou Arborio (75 g)
  • 4 c. à soupe de sucre (dont 1 c. à soupe de sucre vanillé)
  • 2 c. à thé de fécule de maïs diluée dans un peu d'eau froide

Faire chauffer le lait et le sucre, dans une casserole à fond épais, jusqu'au point d'ébullition. Ajouter le riz en pluie et réduire le feu à moyen/bas. Laisser cuire en brassant occasionnellement jusqu'à ce que le riz soit cuit. Si le liquide est trop liquide, ajouter la fécule diluée dans un peu d'eau et cuire jusqu'à épaississement. Retirer du feu et verser dans un bol. Laisser refroidir et couvrir avant de mettre au frigo.

Pour les tuiles :

  • 20 g de margarine sans gluten et sans lactose (ici Becel vegan0
  • 35 g de sucre glace
  • 20 g de sirop d'érable
  • 15 g de farine sans gluten
  • 1 c. à soupe de noix de Grenoble réduites grossièrement en poudre

Dans un petit bol, fouetter le tout à l'aide d'une mixette. Réfrigérer environ 30 minutes. Sur une plaque à biscuits recouverte d'un papier parchemin, déposer de très petites quantités (environ 1/2 c. à thé), en les espaçant d'environ 3 pouces ou 6 cm car elles vont s'étendre beaucoup à la cuisson. Cuire au four à 350°F ou 180°C durant 6 ou 7 minutes. Attendre quelques minutes au sortir du four et les étaler sur un papier absorbant.

Au moment de servir, déposer le riz au lait dans de belles coupelles et ajouter 1 ou 2 c. à soupe de sirop d'érable. Ajouter quelques noix concassées et décorer avec une tuile.

POUDING_RIZ__RABLE_2

Voilà un dessert simple qui pourrait être servi après un bon souper.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 22:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 avril 2018

Osso buco de sanglier au ras-el-hanut et au miel, sans gluten et sans lactose

Dernièrement, l'homme s'est offert un demi-sanglier, histoire de faire connaissance avec cette viande. Inutile de dire que, depuis, nous en mangeons à toutes les sauces et, samedi dernier, c'est à la façon d'un jarret d'agneau que je l'ai apprêtée. J'ai un peu revu la recette et nous avons bien apprécié cette partie de la bête au goût plutôt prononcé et qui a longtemps été considéré comme noble.

On pourrait très bien cuisiner cette recette avec des jarrets d'agneau ou de porc, plus faciles à trouver et tout aussi délicieux.

JARRET_SANGLIER

Rendement : 4 portions

  • 6 morceaux de jarret de sanglier tranché (style osso buco)
  • sel et poivre du moulin
  • huile d'olive
  • 1 gros oignon haché finement
  • 1 c. à thé de ras-el-hanut (ou à défaut, de cannelle moulue)
  • 2 tasses de bouillon de boeuf réduit en sel (500 ml)
  • 1 tasse de vin rouge (250 ml)
  • 2 c. à table de miel liquide
  • 1 c. à soupe de pâte de tomate
  • 5 à 6 gousses d'ail non pelées
  • 1 c. à soupe de sauce Worcestershire sans gluten
  • 2 ou 3 feuilles de laurier
  • persil haché pour la garniture

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C.

Saler et poivrer les jarrets et, dans une grande cocotte préférablement en fonte, les saisir de tous côtés dans l'huile d'olive chaude. Les débarrasser sur une assiette.

Faire revenir les oignons dans ce qui reste d'huile. Lorsque ceux-ci sont bien tendres, ajouter le ras-el-hanut et remuer le tout pour bien enduire les oignons. Mouiller avec le bouillon de boeuf et le vin rouge. Ajouter le miel, la pâte de tomate, les gousses d'ail non pelées, la sauce Worcestershire et les feuilles de laurier. Porter le tout à ébullition. Couvrir et enfourner. Cuire environ 90 minutes, en surveillant bien pour ne pas que le liquide soit tout évaporé. Au besoin, ajouter un peu d'eau chaude.

Lorsque la viande se détache des os, la retirer de la casserole et la garder au chaud. Retirer les gousses d'ail et, lorsqu'elles sont manipulables, les éplucher et les remettre dans le bouillon. Retirer les feuilles de laurier et laisser bouillir quelques minutes. Réduire le tout à l'aide du bras mélangeur pour obtenir une sauce bien onctueuse. Remettre la viande dans la sauce et vérifier l'assaisonnement.

Servir dans des assiettes creuses et accompagner de pommes de terre rôties ou en purée, et du légume de son choix.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

 

Posté par MISS DIANE à 14:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


13 avril 2018

Gâteau au thé Matcha et aux amandes, sans gluten et sans lactose

Le thé matcha 抹茶 est une poudre très fine de thé vert moulu, dont les feuilles ont été séchées et broyée entre deux meules en pierre. Il est utilisé pour la cérémonie japonaise du thé et comme colorant ou arôme naturel avec des aliments tels que la crème glacée au thé vert et une variété de  pâtisseries japonaises

Je l'ai déjà cuisiné, à diverses reprises, notamment dans ces délicieux biscuits sablés tout verts, ces madeleines imparfaites et ce riz au lait et au thé vert, entre autres mais ce n'est que récemment que nous l'avons vraiment dégusté comme il devrait l'être, dans une tasse!

Comme il m'en restait encore un sachet, j'ai décidé de faire ce gâteau en m'inspirant d'une recette de muffins et ce fut un succès.

G_TEAU_MATCHA

Rendement : 1 gâteau rond de 8 po de diamètre ou 20 cm

  • 1/3 tasse de farine tout usage sans gluten, ici Irrésistible (50 g)
  • 1 tase de poudre d'amande (80 g)
  • 2 c. à thé de poudre de thé vert Matcha (environ 8 à 10 g)
  • 1 c. à thé de poudre à pâte ou levure chimique sans gluten
  • 2 oeufs gros
  • 1/2 tasse de sucre (100 g)
  • 6 c. à table d'huile neutre, ici canola (90 ml)
  • 1 à 2 c. à thé de jus de citron frais

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et préparer un moule rond en le beurrant et en tapissant le fond d'un papier parchemin.

Dans un bol moyen, déposer la farine, la poudre d'amande, la poudre de thé Matcha et la levure chimique. Remuer au fouet à main pour bien aérer le mélange. Réserver.

Déposer les oeufs et le sucre dans le bol du mélangeur sur socle et battre jusqu'à l'obtention d'un beau mélange léger et crémeux. Réduire la vitesse et ajouter l'huile et le jus de citron.

Toujours à vitesse réduite, incorporer les ingrédients secs, graduellement, 1 c. à table à la fois. Retirer le bol de son socle et continuer à mélanger à la spatule jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien amalgamés.

Verser la pâte dans le moule préparé et cuire environ 25 minutes. Vérifier la cuisson à l'aide d'une cure-dent.

Laisser refroidir avant de démouler et de recouvrir le gâteau d'un glaçage au chocolat fait à partir de chocolat fondu.

Pour ma part, j'ai utilisé une tablette (100 g) de chocolat noir 85% auquel j'ai ajouté 3 c. à soupe de miel avant de faire fondre le tout au four à micro-ondes. Mais on peut faire le crémage de son choix. J'ai ensuite fait torréfier 12 amandes naturelles à la poêle avant de les concasser grossièrement au couteau et j'en ai recouvert le gâteau.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 11:47 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2018

Gâteau aux carottes tout simple, sans gluten et sans lactose

Nous aimons beaucoup le gâteau aux carottes avec des noix et des raisins secs mais mon fils ne les tolère pas. Est-ce par allergie ou par goût? On ne l'a jamais su mais quand il vient à la maison, j'essaie de lui plaire et je fais les choses simplement. J'ai découvert ce gâteau chez une blogueuse américaine, Julie Blanner, qui nous présente surtout ses idées de décorations et, à l'occasion, quelques recettes. Je me suis dit que c'était le gâteau aux carottes parfait pour mon fils en ce dimanche de Pâques et je ne l'ai pas regretté car il est délicieux.

GATEAU_CAROTTES

Rendement : 1 gâteau ou pain de 4 po x 9 po (10 cm x 23 cm)

  • 1 3/4 tasse de farine tout usage sans gluten, ici Robin Hood (265 g)
  • 1/3 tasse de poudre d'amande (35 g)
  • 1 c. à table de poudre à lever ou levure chimique, sans gluten
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à thé de cannelle moulue
  • 1 tasse de sucre (200 g)
  • 1 oeuf
  • 1 tasse de lait sans lactose, ici lait de soya (250 ml)
  • 1/3 tasse d'huile végétale, ici canola (85 ml)
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille
  • 1 tasse de carottes râpées (120 g)

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C. Préparer un moule à pain en l'enduisant de gras et en le tapissant de papier parchemin pour faciliter le démoulage, ou un moule en silicone.

Déposer les ingrédients secs dans un bol, soit la farine, la poudre d'amande, la levure chimique, le sel et la cannelle et aérer le mélange à l'aide d'un fouet à main. Réserver.

Dans une tasse à mesurer, verser le lait, l'huile et l'extrait de vanille.

Dans le bol du mélangeur, battre l'oeuf et le sucre jusqu'à blanchiment. Réduire la vitesse et ajouter, en alternant, le lait et l'huile et les ingrédients secs. Mélanger juste assez pour bien les humecter. Retirer le bol du socle et incorporer les carottes râpées à l'aide d'une spatule en caoutchouc.

Déposer le mélange dans le moule à pain et cuire 50 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit brun doré et qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Retirer du four et laisser refroidir avant de démouler.

Préparer le crémage comme suit :

  • 4 oz de fromage à la crème sans lactose, ici Arla sans lactose, importé du Danemark
  • 1/4 tasse de margarine sans gluten et sans lactose, ici Becel (30 g)
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille
  • 1 tasse de sucre à glacer

Mélanger tous les ingrédients, préférablement à la mixette, et en recouvrir le gâteau. Conserver le gâteau au frigo à cause du glaçage à la crème et le sortir 1/2 heure avant de servir.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 17:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2018

Pétoncles et crevettes sur mousse de chou-fleur, sans gluten et sans lactose

Voilà ma version d'une recette de la Di Stasio qui, pour elle, était une "coquille St-Jacques revisitée" mais je n'ai pas osé lui donner ce nom puisque mes plats de présentation ne ressemblaient en rien à une coquille. C'est un peu une version allégée puisqu'elle ne contient pas de sauce béchamel et que celle-ci est remplacée par une mousse de chou-fleur.

Comme j'avais oublié d'acheter du fromage de Gruyère, j'y suis allée avec du Havarti aux fines herbes, d'origine danoise, sans lactose, et ce fut délicieux. J'aimerais préciser que les quantités m'ont semblé énormes pour une entrée, à moins que ce ne soit pour plusieurs personnes. Nous avons donc dégusté ce plat en mets principal mais j'en referai sûrement dans des petits ramequins qui pourront servir au cours d'un brunch ou en entrée.

CREVETTES_et_P_TONCLES

Rendement : 2 portions en mets principal ou 4 portions en entrée

  • 1/4 tasse de vin blanc (60 ml)
  • 1 échalote française, hachée finement
  • 1 petite gousse d'ail hachée
  • 1/2 tasse de crème, ici de soya Belsoy (125 ml)
  • 2 tasses de chou-fleur haché finement au robot (1/2 chou-fleur)
  • 2 c. à thé de zeste de citron râpé (environ 1/2 citron)
  • 1 pincée de piment d'Espelette ou d'un autre type de piment
  • 1 c. à soupe de jus de citron frais
  • quelques feuilles de persil frais
  • Sel et poivre du moulin
  • 4 à 6 pétoncles, de grosseur moyenne, surgelés, décongelés
  • 4 à 6 crevettes, de grosseur moyenne, surgelées, décongelées
  • 1/2 tasse de fromage râpé, Gruyère ou Havarti
  • 2 c. à soupe de chapelure panko sans gluten

Préchauffer le four à 400°F ou 200°C.

Dans une petite casserole, sur feu moyen-doux, réduire le vin blanc presque à sec avec l'échalote et l'ail, environ 5 minutes. Ajouter la crème, le chou-fleur haché finement, le zeste de citron et une pincée de piment. Cuire à couvert, sur feu doux, environ 15 minutes ou jusqu'à ce que le chou-fleur soit tendre. Il devrait rester dans la casserole 1 c. à soupe (15 ml) de crème. Incorporer le jus de citron et les feuilles de persil frais et réduire la préparation en purée à l'aide d'un mélangeur à main ou dans un robot culinaire. Saler, poivrer et ajouter une pincée de piment, si désiré. Goûter et rectifier l'assaisonnement au besoin.

Éponger les fruits de mer et répartir la purée dans deux assiettes creuses ou quatre petits ramequins allant au four. Puis déposer les pétoncles et les crevettes et les parsemer de fromage et de chapelure.

Cuire au four 8 minutes, puis faire dorer sous le gril de 2 à 3 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bien coloré. Laisser reposer 5 minutes avant de servir.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 11:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mars 2018

Gâteau au sirop d'orange et aux amandes, sans gluten et sans lactose

J'ai repéré dernièrement ce gâteau chez Mamina du blogue "Et si c'était bon..."  et j'ai voulu immédiatement en faire une version sans gluten et sans lactose. Au départ, j'ignorais que Mamina n'avait fait que la moitié de la recette du chef Ottolenghi et que ce gâteau, à l'origine, était aux clémentines. Le gâteau n'était donc pas très épais et je suggérerais de faire la recette complète, ou le double de la recette, pour servir à plusieurs invités. J'ajouterai qu'il était absolument divin, goûteux et moelleux, même ma voisine goûteuse me l'a affirmé.

G_TEAU_ORANGE_AMANDES

Rendement : 1 gâteau de 8 pouces (20 cm) de diamètre

  • 1/2 tasse -1 c. à soupe de margarine sans gluten et sans lactose, ici Becel vegan (100 g)
  • 1 tasse de sucre dont on aura prélevé 2 c. à thé (190 g)
  • 2 oranges, zeste et jus
  • 1/2 citron, zeste et jus
  • 1 1/3 tasse de poudre d'amandes (140 g)
  • 2 gros oeufs
  • 1/3 tasse de farine tout usage sans gluten, maison ou du commerce (50 g)
  • 1/2 pincée de sel
  • quelques amandes tranchées légèrement torréfies à la poêle

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C. Préparer un moule en le beurrant et en tapissant le fond d'un papier parchemin.

Dans le bol du mélangeur sur socle, mélanger, à vitesse lente, la margarine, 1/2 tasse de sucre + 2 c. à thé (110 g) et les zestes des oranges et du citron. Ne pas trop travailler ni aérer le mélange. Ajouter la moitié de la poudre d'amandes et mélanger à nouveau. Incorporer les oeufs, un à la fois, puis le reste de la poudre d'amandes, la farine et le sel. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse.

Verser l'appareil dans le moule préparé et cuire environ 30 minutes, en vérifiant la cuisson à l'aide d'une cure-dent.

Juste avant la fin de la cuisson du gâteau, faire un sirop avec 60 ml de jus d'oranges et de citron et avec le reste du sucre. Dans mon cas, j'ai obtenu le double de cette quantité mais je n'ai utilisé que la quantité demandée. Chauffer ce sirop au four à micro-ondes jusqu'à ébullition. Une fois le gâteau cuit, le verser lentement sur le gâteau encore chaud. La quantité du sirop peut paraître énorme mais en y allant lentement, on arrivera à tout utiliser.

Laisser refroidir le gâteau dans son moule et le démouler sur une assiette.

Pour le glaçage, on peut faire celui que l'on a l'habitude de faire, mais voici comment j'ai procédé :

  • 1 tablette de chocolat noir 90% (100 g)
  • 3 c. à soupe de miel

Faire fondre tous les ingrédients au bain-marie (ou au micro-ondes par petites impulsions), bien mélanger pour que l'appareil soit lisse et laisser refroidir.

À noter que j'ai énormément de ces tablettes de chocolat noir, cadeau d'une généreuse cliente de l'homme, et que je dois les utiliser comme je peux.

Enduire le gâteau, ou une partie, de ce glaçage et répartir quelques amandes sur le chocolat.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

Posté par MISS DIANE à 15:07 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 mars 2018

Bol de "poké" végétarien, sans gluten et sans lactose

Le «poke bowl» (prononcer «poké»), nous vient tout droit d’Hawaii. C'est un bol dans lequel on retrouve divers ingrédients nutritifs. Dans la version traditionnelle, on trouve du riz et de l’avocat, mais surtout des dés – «poke» en hawaïen – de poissons marinés. On ajoute à cette base diverses garnitures au gré des saisons et de nos envies (concombre, grenade, pousse de soja, courgette, noix,…). En traversant l’océan, la recette s’est en partie réécrite à la sauce d’ici: il arrive donc qu’on troque le thon ou le saumon contre du tofu, et le riz contre du quinoa. Le mot d’ordre reste toujours le même: que notre petit bol soit santé!

Après en avoir vu ici et là, et après que l'homme se soit régalé d'un bol de poké au saumon, j'ai eu envie de faire le mien en m'inspirant d'une recette de tofu à la Général Tao de notre bon ami Ricardo. Il était assez simple mais il était délicieux. La prochaine fois, j'ajouterai des légumes frais, tels que concombre ou courgette, et de l'avocat.

POKE_BOL

Rendement : 4 portions

Commencer par préparer la sauce comme ceci :

  • 1/4 tasse de bouillon de poulet (60 ml)
  • 1/4 tasse de cassonade (50 g)
  • 2 c. à soupe de sauce tamari, sans gluten et réduite en sel
  • 2 c. à soupe de vinaigre de riz
  • 2 c. à soupe de ketchup
  • 1 c. à thé de fécule de maïs
  • 1 c. à thé de sauce piquante, ici Shriracha

Mélanger tous les ingrédients dans un bol et réserver.

Préparer le sauté :

  • 1 paquet de 454 g de tofu ferme, rincé et bien épongé, et coupé en dés (poké)
  • 2 c. à soupe de fécule de maïs
  • huile de canola
  • 4 oignons verts, hachés finement
  • 1 c. à thé de gingembre frais, haché finement
  • 2 gousses d'ail, hachées finement
  • sel et poivre

Déposer les dés de tofu dans une passoire avec la fécule et secouer pour en retirer l'excédent. Réserver sur une assiette.

Dans un wok, chauffer l'huile. Frire la moitié du tofu, en remuant constamment, jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré. Saler, poivrer et retirer le tofu à l'aide d'une écumoire. Réserver sur une assiette tapissée de papier absorbant et recommencer avec le reste du tofu.

Dans le wok, faire revenir les oignons verts, le gingembre et l'ail de 1 à 2 minutes. Ajouter de l'huile au besoin. Ajouter la sauce et porter à ébullition en remuant. Ajouter le tofu et poursuivre la cuisson en remuant pour le réchauffer et bien l'enrober de sauce. Servir immédiatement dans un bol et accompagner de riz vapeur et de légumes, ici du brocoli, et saupoudrer de graines de sésame dorées et/ou noires.

Ou pourrait ajouter la moitié d'un oeuf dur, de l'avocat tranché mince, des tranches de radis, de concombre ou de courgette en saison, et des fèves germées. Les possibilités sont infinies du moment que le bol contient des protéines, des légumes et un féculent.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"

 

 

Posté par MISS DIANE à 15:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,