J'ai goûté ce plat pour la première fois il y a quelques années, lorsque nous sommes allés chez nos amis Français en Charente maritime. Dans mon encyclopédie visuelle des aliments, on précise que la baudroie, que l'on nomme souvent "lotte", est plus appréciée en Europe qu'en Amérique. C'est sans doute la raison pour laquelle on n'en voyait pas souvent chez nos poissonniers jusqu'à il y a quelques années seulement. La semaine dernière, en en voyant chez mon marchand, j'ai eu soudain envie de faire ce plat de lotte à l'Américaine ou à l'Armoricaine. J'ai navigué un peu sur la toile et c'est à partir de quelques recettes que j'ai préparé la mienne.

Lotte_am_ricaine

Rendement : 2 portions

  • 500 à 600 g de queue de lotte

  • 1 c. à thé de beurre

  • 1 c. à thé d'huile neutre

  • 1 échalote émincée

  • 1 gousse d'ail émincée

  • 1/4 tasse de cognac (60 ml)

  • 1/2 tasse de vin blanc sec (125 ml)

  • 1 boîte de tomates en dés de 28 oz (796 ml)

  • Sel et poivre du moulin

  • riz blanc pour 2 portions

Égoutter les tomates et les réduire en purée. Réserver.

Parer la lotte, enlever l'os central et la couper en tronçons. Saler et poivrer. Faire dorer les morceaux dans le mélange beurre et huile. Ajouter l'échalote et l'ail, puis le cognac. Lorsqu'il commence à bouillir, faire flamber. Attention! Penser à arrêter la hotte car il y aurait risque d'incendie. Lorsqu'il n'y a plus de flammes, ajouter le vin et la même quantité d'eau, ainsi que le coulis de tomates. Couvrir et laisser mijoter environ 20 minutes, sur feu très doux, selon la grosseur des morceaux.

Au moment de servir, déposer le riz dans des assiettes creuses, ajouter les morceaux de lotte sur celui-ci et entourer de la sauce aux tomates. Garnir de persil haché.

Ce plat était délicieux mais nous avons trouvé qu'il manquait un peu de piquant. La prochaine fois, je choisirai quelques fines herbes pour l'agrémenter un peu. Je suis ouverte aux suggestions.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**