À vrai dire, je n'avais nulle intention de publier cette salade de riz car je l'avais faite avec les restes de la veille. Mais l'homme m'a convaincue de le faire en me disant que c'était tellement beau et bon que ce serait dommage de ne pas en faire profiter mes copines de la blogosphère. J'ai donc sorti mon appareil photo et, sans faire de mise en place particulière, j'ai immortalisé ce plat, pour vous, copains et copines de la blogosphère!

Riz_poisson

Évidemment, ce plat n'était pas au menu de la semaine mais, comme j'avais fait cuire trop de poisson et de riz la veille, il fallait bien les utiliser. Toutefois, on peut très bien le faire à partir d'ingrédients "frais". Je ne peux donc donner de quantités précises mais n'importe qui peut le faire un peu à sa façon et s'en délecter.

Pour deux personnes :

  • environ 2 tasses de riz cuit et refroidi (jasmin ou basmati de préférence)

  • 1 filet de poisson blanc (tilapia dans mon cas) cuit, refroidi et déchiqueté à la fourchette

  • 1 poignée d'amandes tranchées torréfiées à la poêle

  • 2 c. à soupe de vinaigre de riz

  • 2 à 3 c. à soupe d'huile neutre (canola ou colza)

  • 1/2 citron vert

  • 1 c. à thé d'amchoor

  • persil frais ciselé

  • sel et poivre

J'ai simplement tout mêlé dans un grand saladier et j'ai servi ce riz accompagné d'une salade verte. Je pense que c'est aussi un excellent repas pour un pique-nique d'été.

J'ai reçu dernièrement un énorme colis de la charmante Fabienne du blogue Eggs & Mouillettes. Alors qu'elle devait m'envoyer de la pâte de pistaches afin que je puisse comparer avec celle que j'ai faite, elle a accompagné celle-ci de plusieurs gâteries, toutes plus alléchantes les unes que les autres. Parmi celles-ci, il y avait ce fameux "amchoor", poudre beige, à base de mangue verte sauvage séchée, utilisée dans la cuisine végétarienne de l'Inde du Nord pour donner une touche aigrelette et rafraîchissante. Elle a apporté une note délicieuse à ce riz au poisson.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**