Le porc est une viande très appréciée à la maison et il est une excellente alternative à la viande rouge dont il faut absolument réduire sa consommation. Contrairement à la croyance populaire, le porc cuit n'est pas plus gras, ni plus calorique, que d'autres viandes. Son gras est visible et s'enlève facilement. Le filet est la partie la plus tendre et il a, à son actif, deux avantages : il peut s'apprêter de milliers de façons et il cuit rapidement. Il est à son meilleur légèrement rosé.

Le léger goût de miel mêlé à celui du vinaigre balsamique, tout en subtilité, ont rendu ce plat vraiment délicieux. Le porc fondait littéralement dans la bouche, et que dire des poires... J'ai utilisé ici un seul filet de porc mais six personnes pourront se régaler amplement de deux filets, en doublant la recette.

PORC_POIRES_MIEL

Rendement : 3 portions

  • 1 filet de porc

  • 2 poires

  • 2 c. à soupe d'huile d'olive

  • 2 c. à soupe de miel

  • 1 c. à soupe de vinaigre balsamique

  • quelques branches de thym frais

Parer le filet de porc et le couper en tronçons d’environ 1½ pouces (3 cm) d’épaisseur. Préchauffer le four à 400°F (200°C).

Dans une poêle allant au four, faire chauffer l'huile d'olive sur feu moyen et y faire revenir le porc, côtés tranchés, jusqu'à ce qu'il soit doré. Le retirer de la poêle et faire revenir les poires, épluchées et coupées en lamelles, dans la même poêle. Les cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres.

Remettre le porc dans la poêle, ajouter le miel et le vinaigre balsamique et cuire le tout pendant 2 minutes. Parsemer de quelques branches de thym frais et enfourner pendant une quinzaine de minutes, ou jusqu'à ce que la viande ait atteint 160°F (75°C) au thermomètre. Servir sur des assiettes chaudes et accompagner d'un légume vert, ici des haricots verts au miel.

P.S. Ne pas hésiter à s'abonner à ma NEWSLETTER afin de recevoir un courriel chaque fois qu'un nouveau billet est publié!

 

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**