Croyons-le ou non, ce plat d'origine indienne serait en voie de dépasser en popularité le fameux "fish and chips" en Angleterre. Il faut dire que l'Inde, ayant été longtemps une colonie anglaise, plusieurs Indiens habitent le Royaume Uni et leur cuisine est très appréciée.

Le poulet tikka masala contient deux des éléments faisant partie de la liste des "15 aliments détox pour repartir du bon pied", l'ail et le curcuma. L'ail est très efficace pour combattre les toxines. C'est une plante qui favorise la phagocytose et la formation d'anticorps, ce qui permet à l'organisme de mieux détruire les cellules étrangères. Riche en souffre, l'ail favorise la création de globules blancs, facilitant l'évacuation des toxines. Quant au curcuma, très utilisé dans les plats orientaux, il est un puissant antioxydant et augmente les enzymes anti-inflammatoires dans le foie.

Cette recette est une suggestion de Ricardo, dans son magazine Hiver 2010, mais je l'ai un peu allégée en ne mettant que du yogourt 1% au lieu du mélange crème/yogourt et en omettant la tomate, n'en ayant pas sous la main. Je n'ai pas goûté à sa version mais la mienne fut bien appréciée à la maison.

POULET_TIKKA_MASSALA

Rendement : 4 portions

  • 1 c. à soupe de garam masala

  • 1 c à thé de pimenton (au lieu de la poudre de chili)

  • 1 c. à thé de cumin moulu

  • 1 c. à thé de curcuma moulu

  • 3 gousses de cardamome écrasées

  • 4 demi poitrines de poulet, sans peau ni os, coupées en cubes (on peut utiliser des hauts de cuisse)

  • 1/2 tasse de noix de cajou

  • 3 c. à soupe d'huile d'olive

  • 1 oignon, haché finement

  • 1 piment jalapeno, épépiné et haché finement

  • 2 c. à soupe de pâte de tomates

  • 1 tasse de yogourt nature 1% gras (sans lactose) (250 ml)

  • sel et poivre

Dans un grand bol, mélanger les épices (5 premiers ingrédients). Ajouter le poulet en cubes et bien l'enrober. Réserver.

Dans un petit robot culinaire ou dans un moulin à café, hacher finement les noix de cajou. Réserver.

Chauffer l'huile dans une grande casserole et y dorer le poulet. Réserver sur une assiette, saler et poivrer.

Dans la même casserole, réduire le feu et dorer l'oignon avec le piment. Ajouter de l'huile au besoin. Ajouter l'ail, le gingembre et la pâte de tomates. Poursuivre la cuisson 1 minute. J'ai ajouté un peu d'eau car le mélange avait tendance à coller. Remettre le poulet dans la casserole, ajouter les noix de cajou et le reste des ingrédients. Porter à ébullition en remuant. Couvrir, baisser le feu et laisser mijoter doucement environ 20 minutes, en remuant fréquemment.

Servir accompagné d'un riz basmati et d'un légume vert, du brocoli dans mon cas. Voilà un bon plat bien réchauffant en ces temps plutôt frisquets chez nous et un peu partout.

Imprimante     IMPRIMER LA RECETTE

À LA RECHERCHE D'UNE RECETTE, C'EST PAR ICI : Pour avoir accès à toutes mes recettes, il suffit de sélectionner «Toutes les archives», le tout dernier item en bas, à droite, pour voir apparaître, en plus des archives, tous les «tags» de mon blogue, ainsi que les catégories. Par exemple, pour une recette de gâteau, il suffit de cliquer sur "gâteaux" pour voir défiler toutes mes recettes de gâteaux; pour une recette contenant du chocolat, on clique sur "chocolat" pour voir toutes les recettes qui en contiennent, et ainsi de suite. Comme j’ai de moins en moins de temps pour mettre à jour l’index de mes recettes, la meilleure façon est, pour le moment, d’accéder à tous les «tags» de cette façon. Bonne recherche!

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**