J'avais repéré cette recette dans un dépliant de la SAQ il y a quelques temps déjà et je l'avais mise de côté pour plus tard. Maintenant que la saison des piques-niques approche à grand pas, je me suis décidée à la tester. Dans la recette, on recommande des moules de 7 po x 4 po mais les miens sont un peu plus petits, ce qui m'a donné 3 terrines au lieu de 2. Nous nous en sommes régalés, nous et quelques amis et voisins, et le résultat semble avoir bien plu à chacun. Les deux autres terrines attendent patiemment le retour de l'été au congélo.

TERRINE_BISON_2

Rendement : 2 ou 3 terrines, selon la grosseur des moules

  • 2 oeufs
  • 1 lb de bison haché (± 500 g)
  • 1 lb de porc haché (± 500 g)
  • 1 tasse de chapelure sans gluten, maison ou du commerce (100 g)
  • 1/2 tasse de crème 35%, sans lactose
  • 2 échalotes grises, hachées finement
  • 1 c. à thé de cannelle moulue
  • 2 c. à thé de sel
  • 1 c. à thé de poivre moulu, du moulin
  • 1 tasse de noisettes mondées, torréfiées et coupées en deux (100 g)

Placer la grille au centre du four et préchauffer à 300°F ou 150°C.

Beurrer les moules si ceux-ci ne sont pas anti-adhésifs.

Dans un grand bol, battre les oeufs à la fourchette, ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger. On obtiendra de meilleurs résultats en effectuant cette opération avec les mains. On peut toujours porter des gants si, comme moi, on aime pas se retrouver les mains nues dans le mélange.

Répartir ce mélange dans les moules, couvrir d'une double épaisseur de papier d'aluminium et déposer dans une lèchefrite. Mettre la lèchefrite au four et verser de l'eau bouillante jusqu'au tiers de la hauteur des moules. Cuire pendant 1 heure 15.

Sortir du four et laisser tiédir complètement avant de démouler et de mettre au réfrigérateur pour un minimum de 12 heures.

On conseille de déguster cette terrine accompagnée d'un chutney de mûres, qui semble délicieux, mais, comme je n'avais pas de ces fruits, nous l'avons fait avec une confiture de poivron épicée, cadeau de ma charmante voisine, et de pain baguette, sans gluten et sans lactose, de chez Louise sans gluten.

Ce qui prouve, encore une fois, qu'il y a moyen, non seulement de bien manger, mais de se régaler tout en mangeant sans gluten et sans lactose.

P.S. L'homme recommande de ne mettre que la moitié de la quantité recommandée des noisettes et/ou de les concasser plus finement!

Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.

**Les Carnets de Miss Diane**