J'ai arrêté d'acheter cette tartinade d'origine italienne que tout le monde adore, non pas à cause de ce qu'elle contient (lait et huile hydrogénée) mais plutôt parce que quand il y en avait à la maison, j'en mangeais trop (lire je vidais le pot dans le temps de le dire!). Plus tard, quand j'ai appris qu'elle contenait de mauvais ingrédients, je me suis dit que mon instinct m'avait bien conseillée. J'ai donc tenté d'en faire selon une recette d'un grand chef pâtissier de Montréal mais cela avait donné une boule de chocolat granuleuse, en fait, intartinable. La chose s'était donc retrouvée à la poubelle.

Dernièrement, j'en ai vu défiler plusieurs sur les blogues et celle-ci m'a tentée à cause de sa simplicité. Mais, oh malheur, je me suis encore retrouvée avec une boule granuleuse dont l'huile des noisettes se retirait à vue d'oeil. Cette fois-ci, je ne me suis pas avouée vaincue et je me suis dit que je n'avais rien à perdre, il me fallait trouver un moyen d'y arriver. J'ai donc ajouté de l'eau, un peu à la fois, et j'ai vu ma tartinade se détendre et toute l'huile s'amalgamer à la chose. Résultat : une tartinade absolument sublime qui, même le lendemain, avait conservé sa forme, celle d'une belle tartinade qui s'étale merveilleusement. Quant au goût, tout à fait divin, peut-être même meilleur que la vraie... enfin, presque. Mais au moins, on sait qu'elle ne contient que de bonnes choses.

TARTINADE_CHOCOLAT

Rendement : 2 bocaux de 250 ml

  • 1 bocal de 250 g de beurre de noisettes (voir plus bas)
  • 2 c. à soupe de poudre de cacao (Barry foncé pour moi)
  • 5 c. à soupe de miel (ou + selon ses goûts)
  • 3 c. à soupe d'eau (ou + pour détendre la tartinade)

Déposer tous les ingrédients dans le bol du robot et mixer, par impulsions pour commencer, jusqu'à l'obtention d'une belle tartinade. Ajouter de l'eau au besoin. Goûter et ajouter du miel, au besoin. Verser dans des bocaux et conserver au frais. Pour ma part, j'ai mis un bocal au frigo et l'autre dans le garde-manger pour être certaine qu'elle ait conservé sa texture.

DSCN5532

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**