Du quinoa au petit déjeuner..? Pourquoi pas! C'est délicieux et c'est bon pour la santé. Comme je n'aime pas beaucoup le quinoa chaud, je l'aime surtout en salade, celui-ci étant servi froid semblait tout indiqué pour moi. C'est la grande Donna Hay qui m'a donné l'idée d'en faire et, même si j'ai varié un peu sa recette, nous nous en sommes régalés.

Le premier matin, j'ai mis des pistaches légèrement torréfiées à la poêle. Le lendemain, j'ai mis des amandes tranchées, aussi torréfiées à la poêle, et j'ai préféré; j'ai utilisé les bleuets rapportés de la ferme l'été dernier et congelés, que j'ai passés quelques secondes au four à micro-ondes pour les décongeler mais pas complètement. Durant la belle saison, on peut choisir n'importe quel petit fruit rouge.

QUINOA_BLEUETS_AMANDES_2

Rendement : 6 portions

  • 1 1/2 tasse de quinoa blanc, bien rincé (300 g)
  • 2 1/2 tasses d'eau (625 ml)
  • 1 bâton de cannelle
  • 1/4 tasse de raisins secs (des canneberges pour moi)
  • 1 c. à table de miel (sirop d'érable ici)
  • 3/4 tasse de pomme râpée (180 g) (omis ici, de peur qu'elles ne noircissent durant la nuit)
  • 1 tasse de jus de pomme (250 ml)
  • 1 tasse de yogourt nature, sans lactose (250 ml)
  • 1/4 tasse de pistaches (amandes tranchées ici)
  • bleuets en garniture (surgelés et légèrement décongelées au four à micro-ondes)

Déposer le quinoa, l'eau et le bâton de cannelle dans une petite casserole et laisser reposer 15 minutes. Au bout de ce temps, mettre la casserole sur le feu et porter à ébullition. Couvrir et baisser le feu au plus bas. Cuire pendant une quinzaine de minutes ou jusqu'à ce que tout le liquide soit absorbé. Jeter le bâton de cannelle et laisser refroidir le quinoa à la température ambiante.

Lorsque refroidi, incorporer les raisins secs (ou les canneberges), le miel (ou le sirop d'érale), la pomme râpée (si on choisit d'en mettre) et le jus de pomme. Couvrir et mettre au réfrigérateur au moins une heure ou toute la nuit.

Le lendemain matin, avant de servir, ajouter le yogourt et répartir dans des bols à céréales. Ajouter les pistaches (ou les amandes) et les bleuets et garnir, si on veut, d'un peu de yogourt et de miel (ou de sirop d'érable).

Comme m'a dit l'Homme, la première bouchée surprend un peu mais, dès la deuxième, on aime et on finit par déguster. Ce qui est bien pratique, c'est qu'il se prépare la veille et se sert en deux temps, trois mouvements au petit matin.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**