Lorsque nous sommes invités chez des amis, je suggère toujours de m'occuper du dessert afin d'éviter à la cuisinière de se casser la tête en essayant de trouver quelque chose qui convienne à nos intolérances. J'ai donc fait ces petites bouchées dernièrement lorsque nous avons été invités chez ma voisine, celle qui s'occupe si bien de notre petite Sushi lorsque nous partons en vacances. Après un excellent souper, ce léger petit dessert fut bien suffisant pour nos estomacs déjà bien remplis.

C'est dans la revue "À bon verre, bonne table" que j'ai trouvé cette recette qui faisait partie de la section intitulée "Féérie tout de blanc" dont les photos sont à tomber par terre. Ces petites bouchées riches et délicieuses réunissent pâte à biscuits, ganache au chocolat et meringue, de quoi se lécher les doigts ensuite.

MERINGUES_CHOCOLAT

Rendement : 30 bouchées

Pour le sablé breton :

  • 6 c. à soupe de beurre non salé, à la température ambiante
  • 6 c. à soupe de sucre
  • 2 jaunes d'oeufs
  • zeste d'une petite orange
  • 1 1/2 c. à thé de vanille
  • 3/4 tasse de farine tout-usage, sans gluten (ici mélange maison) (105 g)
  • 1 1/2 c. à thé de levure chimique sans gluten (poudre à pâte)
  • 1/4 c. à thé de sel

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et préparer de très petits moules à muffins, d'environ 1 1/2 à 2 po de diamètre (4 à 5 cm).

Dans le bol d'un batteur électrique muni du fouet plat, battre en crème le beurre et le sucre. Ajouter les jaunes d'oeufs, le zeste d'orange et la vanille, et battre pour bien mélanger.

Dans un autre bol, combiner farine, levure chimique et sel. Fouetter légèrement à l'aide d'un fouet à main pour bien aérer le mélange. Régler le batteur à basse vitesse; ajouter la farine au mélange de beurre et battre juste assez pour combiner.

À ce stade-ci, je n'ai pas vraiment suivi la recette qui demandait d'envelopper la pâte d'une pellicule plastique et de la mettre au frais pendant au moins 2 heures pour ensuite l'abaisser et découper des petits cercles d'environ 1 1/2 pouces ou 4 cm. J'ai plutôt choisi une méthode plus facile, soit de déposer une petite quantité de pâte au fond de petits moules à muffins. On peut tasser un peu la pâte avec les doigts afin qu'elle ne s'émiette pas une fois cuite.

Enfourner et cuire environ 18 minutes. Quand ces mini muffins sont suffisamment tièdes pour être manipulés, les retirer des moules à muffins et les laisser refroidir complètement sur une grille.

Pour la ganache au chocolat :

  • 6 oz de chocolat mi-sucré, haché en petits morceaux (175 g)
  • 3/4 tasse de lait de coco (en remplacement de la crème 35% demandée) (185 ml)
  • 1 1/2 c. à soupe de beurre non salé, ramolli

Mettre le chocolat dans un bol de grosseur moyenne. Porter le lait de coco (ou la crème) à ébullition dans une casserole sur feu moyen. Verser la crème chaude sur le chocolat et laisser reposer 1 ou 2 minutes. Remuer délicatement, à l'aide d'une spatule en caoutchouc. Quand l'appareil au chocolat est lisse, incorporer le beurre ramolli. Appliquer une pellicule plastique (Saran Wrap) directement sur la ganache et la laisser prendre, à la température ambiante, durant 1 heure.

Au moyen d'une poche à pâtisserie munie d'une douille régulière, coiffer chaque biscuit d'environ 1 c. à soupe de ganache, en laissant un petit espace au bord du biscuit.

Pour la meringue italienne :

  • 1 tasse de sucre (200 g)
  • 6 c. à soupe d'eau
  • 1/2 tasse de blancs d'oeufs (environ 4 oeufs) à la température ambiante

Mettre le sucre dans une petite casserole. Ajouter l'eau et s'assurer qu'aucun cristal de sucre n'adhère à la casserole. Couvrir celle-ci et la mettre sur un feu vif. Retirer le couvercle dès que le sucre est complètement fondu et que le mélange bout. Continuer à bouillir.

Entre-temps, fouetter les blancs d'oeufs à vitesse moyenne jusqu'à la formation de pointes molles. Lorsque le sirop a atteint 245°F ou 118°C, réduire la vitesse du batteur et le verser lentement sur les blancs d'oeufs. Quand tout le sirop aura été ajouté, régler le batteur à vitesse élevée et continuer à fouetter jusqu'à ce qu'ils forment des pics fermes qui ne sont plus tièdes au toucher.

Transvaser la meringue dans une poche à décorer munie d'une petite douille cannelée et recouvrir la ganache au chocolat des biscuits. Si désiré, dorer légèrement la meringue au moyen d'un chalumeau. Laisser les "bouchées" reposer à la température ambiante jusqu'au service.

MERINGUES_CHOCOLAT_2

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**