Ce soir, nous nous sommes régalés d'une palette de veau aux champignons et au vin blanc, inspirée d'une recette du blogue "La cuisine en fête de Sakya". En fait, c'était nouveau pour moi la palette de veau alors que celle de boeuf fait partie de nos recettes traditionnelles depuis celle de Janette Bertrand à laquelle elle ajoute un sachet de soupe à l'oignon et qu'elle cuit au moins trois heures. À éviter maintenant que l'on sait que cette soupe à l'oignon n'est q'un ramassis de sel. Évidemment, j'ai un peu dévié de la recette de Sakya car, étant intolérant au lactose, nous évitons la crème. Malheureusement, la photo n'est pas parfaite mais elle donne quand même une idée du rendement. Je n'ai pas réussi à perfectionner mes photos du soir et, comme depuis le changement d'heure il fait noir plus tôt, je devrais me perfectionner un peu si je veux rendre mes billets alléchants.

VEAU_PALETTE_CHAMPIGNONS

 

Rendement : 4 portions, dépendant de la grosseur du morceau de viande

  • 2 c. à soupe d'huile d'olive
  • 2 c. à soupe de beurre
  • 1 palette de veau de lait de 1,5 kg
  • 2 échalotes françaises hachées finement
  • 4 gousse d'ail hachées finement
  • 1 barquette de 225 g de champignons de Paris tranchés
  • 1/2 tasse de vin blanc sec (125 ml)
  • 1 tasse de fond de veau sans gluten (250 ml) Voir note
  • 2 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 1 c. à soupe de thym frais (à défaut, 1 c. à thé de thym séché)
  • 1/2 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d'eau froide (facultatif)
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C.

Dans une cocotte, faire chauffer l'huile d'olive et y faire fondre le beurre; saisir le veau 5 minutes de chaque côté à feu vif. Le retirer de la casserole et réserver.

Dans la même cocotte, faire dorer l'oignon, l'ail et les champignons 5 minutes. Saler et poivrer au goût. Déglacer avec le vin blanc et mouiller avec le fond de veau. Ajouter la moutarde de Dijon et le thym, puis fouetter un peu la sauce avant d'y plonger le morceau de veau. Couvrir et faire cuire au four 1 heure 30 minutes. Durant la cuisson, vérifier une ou deux fois la quantité de liquide; au besoin ajouter un peu d'eau.

Sortir le veau et le laisser en attente sur une assiette chaude, recouvert d'un papier aluminium.

Remuer la sauce sur feu doux en grattant le fond de la casserole pour récolter tous les sucs. Si la sauce est trop claire, ajouter la fécule de maïs délayée dans un peu d'eau et remuer pour obtenir une sauce bien crémeuse.

Servir les morceaux de veau accompagné d'un légume vert ou, comme je l'ai fait, de pommes de terre et de courges rôties dans un peu d'huile d'olive et d'herbes de provence.

Note : J'ai utilisé un excellent fond de veau "sans gluten" de la maison Gibiers Canabec que je me suis procuré au IGA.

**Les textes et photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**