Récemment, comme il restait encore des pêches dans mon panier et qu'elles risquaient de se gâter, j'ai pensé les mettre dans un sirop. Mais pas n'importe quel sirop, un sirop au romarin. Pourquoi pas... Et pour les accompagner, j'ai fait une panna cotta, une vraie, comme les Italiens la font, avec de la vraie crème. Je fais souvent ce dessert mais un peu à la légère, avec du yogourt et du lait écrémé. Cette fois-ci, j'ai utilisé la crème sans lactose que Natrel a mis sur le marché récemment et j'ai fait la recette du livre "Saveurs de Toscane". Un vrai délice et, comme les portions étaient assez petites, on a eu l'impression de ne pas trop engloutir de calories.

PANNA_COTTA_PECHES_ROMARIN

Rendement : 4 portions

  • 1 tasse de crème 35% sans lactose (250 ml)
  • 1 tasse de lait sans lactose (250 ml)
  • 2 c. à thé de gélatine en poudre ou 4 feuilles
  • 1/4 tasse de sucre (50 g)
  • 1 c. à thé de pâte de vanille

Badigeonner d’huile neutre 4 moules de 1/2 tasse ou 125 ml.

Si on utilise de la gélatine en feuille, la faire tremper dans de l’eau froide. Pour de la gélatine en poudre, la verser en pluie sur une petite quantité d’eau froide, laisser reposer jusqu’à ce qu’elle soit humide et la faire fondre au four à micro-ondes (environ 5 ou 10 secondes).

Faire chauffer doucement la crème et le lait dans une casserole avec le sucre et la vanille et remuer jusqu’à dissolution du sucre. Ajouter la gélatine et remuer jusqu’à dissolution complète. Verser dans les moules préparés et réfrigérer pendant environ 6 heures.

Au moment de servir, passer un couteau le long de la paroi interne de chaque moule et plonger la base des moules dans de l’eau très chaude. Démouler les panne cotte sur des assiettes de service et servir avec les pêches au sirop.

Pour les pêches au sirop, préparer un sirop avec du sucre et de l’eau, soit 1/2 tasse de sucre pour 1 tasse d’eau, ou la quantité qu’il faut pour le nombre de pêches. Incorporer une branche de romarin et porter le sirop à ébullition. Laisser bouillir quelques minutes mais pas trop pour éviter qu’il ne change de couleur et n’épaississe trop.

Peler les pêches en les plongeant dans l’eau bouillante, puis les passer sous l’eau froide. Les couper en quartier, les dénoyauter et les déposer dans le sirop. Conserver au frais.