Oui, encore un sorbet! Et qui plus est, il ressemble étrangement au dernier que j'ai publié, aux fraises et au chocolat, sauf qu'avec les bleuets, il faut procéder autrement. C'est mon amie Tarzile qui me l'a dit et elle l'a appris de notre ami à tous, Daniel Pinard. Car, paraît-il, le bleuet cru a peu de goût une fois turbiné. Pour l'apprécier à sa juste valeur, il faut donc le faire pocher au préalable. Mais cela en vaut vraiment la peine car ce sorbet est tout simplement un pur délice. D'ailleurs, ceux qui connaissent les bleuets enrobés de chocolat des Pères Trappistes retrouveront le même goût dans ce sorbet.

SORBET_BLEUETS_CHOCO

Rendement : 1 litre

  • 1 tasse d'eau (250 ml)
  • 1/2 tasse de sucre granulé (100 g)
  • le jus d'un citron
  • 5 tasses de bleuets (600 g)

Pour commencer, il faut faire pocher les bleuets. J'ai utilisé ici une partie de l'énorme quantité de bleuets cueillis et apportés par mon amie, la généreuse Nancy. Dans une casserole, verser l'eau et le sucre. Ajouter le jus d'un citron et porter à ébullition. Ajouter les bleuets et faire pocher durant 2 ou 3 minutes. Les égoutter et les verser dans la jarre du robot. Réduire en purée. J'ai ainsi obtenu 2 tasses de purée de fruits. Confectionner ensuite le sorbet.

  • 2 tasses de purée de bleuets
  • 2/3 tasse de sucre (130 g)
  • 1 1/3 tasse de lait 1% MG, sans lactose (330 ml)
  • 60 g de chocolat noir 70%, sans gluten

Incorporer le sucre dans le lait froid et remuer jusqu'à ce que le sucre soit fondu. Ajouter la purée de bleuets, bien mélanger et réfrigérer. Le temps venu, verser l'appareil dans la sorbetière et turbiner environ 30 minutes. Un peu avant la fin, ajouter le chocolat cassé en morceaux. Verser dans un contenant et conserver au congélateur. Il est conseillé de le mettre au frigo environ une demi-heure avant le service.

J'ai servi ce sorbet accompagné de tartelettes aussi aux bleuets mais, malheureusement, celles-ci n'ont pas été très photogéniques. Il va falloir que j'en refasse pour qu'elles fassent l'objet d'un billet.

Le sorbet laitier ou glace au lait est plus crémeux qu'un sorbet traditionnel, mais moins riche qu'une crème glacée. On peut très bien utiliser un lait plus riche en matière grasse et non réduit en lactose.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**