Il y a bien longtemps, une de mes voisines m'a parlé des herbes salées du bas du fleuve, mélanges de fines herbes que préparaient les ménagères de sa région. Évidemment, moi, petite fille de la ville, je n'en avais jamais entendu parler. Comme tout le monde le sait, le bas du fleuve est une région du Québec, bien loin de Montréal. Mais depuis quelques années, ce mélange semble avoir fait le tour de la province et il est venu jusqu'à nous, habitants de la grande ville. D'ailleurs, j'ai vu ce genre de mélange sur les blogues québécois, à plusieurs reprises déjà.

En fait, il se fait à partir de ce qui reste au jardin à la fin de la saison mais l'ingrédient principal semble être le persil. Quand ma fidèle lectrice et amie Nancy m'en a apporté une grande brassée, je savais bien que je ne pouvais pas l'utiliser au complet. J'ai donc décidé d'en faire des herbes salées avec les quelques fines herbes de mon balcon et de lui en offrir un pot.

HERBES_SAL_ES

Rendement : 3 ou 4 bocaux de 250 ml

  • 1½ à 2 tasses de persil frais, finement haché à la main

  • 2 branches de thym, les petites feuilles seulement

  • 1 branche de romarin, haché finement

  • 3 carottes coupées en brunoises ou râpées

  • 1 poireau, le blanc et le vert, haché finement

  • 1 branche de céleri, haché finement

  • 2 oignons verts, hachés finement

  • ½ tasse de gros sel ou sel à marinade

Mettre le tout dans un grand saladier et bien mélanger. Couvrir et réfrigérer 4 ou 5 jours avant de mettre en pot. Comme il fait déjà froid, c'est mon balcon qui a servi de frigo cette fois-ci encore.

Ce mélange se conserve au frigo pendant quelques mois. Il agrémente les soupes et les potages, les purées de pommes de terre, les plats mijotés, les ragoûts, etc. Mais attention, c'est très salé!

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**