Je me demandais bien comment je pourrais apprêter ces belles framboises rapportées d'un petit kiosque pas très loin de chez nous et c'est dans le bulletin de mademoiselle Ôdélices que j'ai trouvé ces délicieux soufflés glacés. J'ai utilisé la crème de soya Belsoy afin d'en faire une adaptation sans lactose. Bien qu'elle contienne une infime quantité de sirop de froment, ce n'est pas assez pour dire qu'elle contient du gluten. Malheureusement, je ne retrouve plus le courriel m'indiquant qu'il n'y aurait aucun danger pour les intolérants. L'homme en mange régulièrement sans jamais éprouver de problèmes.

SOUFFL__FRAMBOISES

Rendement : 4 ramequins moyens ou 8 petits

  • 2 tasses de framboises (225 g)

  • 1 c. à table + 2 c. à thé de sucre (25 g)

  • 1 c. à soupe de jus de citron

  • 1/2 tasse de crème de soya Belsoy (125 ml)

  • 2 blancs d'oeufs

  • 1/4 tasse d'eau (50 ml

  • 5 c. à table de sucre (75 g)

Entourer les ramequins d'une bande de papier parchemin pliée en deux. Laisser dépasser en haut et la fixer avec du ruban adhésif.

Mixer les framboises avec le sucre (25 g) et le jus de citron. Passer ce coulis au tamis afin d'éliminer les graines. Réserver.

Monter la crème en chantilly. Malheureusement, la crème de soya de montera jamais en chantilly mais il est important de la fouetter afin d'incorporer le plus d'air possible. Elle gonflera mais jamais comme une crème fouettée. La conserver au frais.

Dans une petite casserole, porter à ébullition l'eau et le sucre, en remuant. Laisser bouillir 5 minutes.

Monter les blancs en neige. Verser peu à peu, sans cesser de fouetter, le sirop bouillant sur les blancs. Continuer de les battre jusqu'à ce que la préparation soit froide. Incorporer la moitié de la purée de framboises dans la crème et l'autre moitié dans les blancs d'oeufs. Mélanger les deux réparations.

Verser cette mousse dans les ramequins et faire prendre 5 à 6 heures au congélateur. Retirer délicatement les collerettes de papier. Décorer de framboises et de feuilles de menthe.

Mes ramequins moyens étaient un peu gros; ce soufflé aurait été mieux apprécié en plus petites portions.

Note : Les soufflés auraient meilleure allure si les collerettes étaient fixées à l'intérieur des ramequins mais elles seraient aussi plus difficiles à enlever. Il faudrait essayer!

  **Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**