Celle-ci me vient de mon amie Isabelle, une fidèle lectrice québécoise qui, comme moi, doit cuisiner sans gluten pour l'homme de sa vie. Il s'agit d'un "presse-purée" ou "presse patates". Voici ce qu'elle en dit : "Chez moi, quand j’étais petite, il servait exclusivement à transformer des patates bouillies en ce que l’on appelait dans notre jargon familial : des « patates frisées »! Mon père était maniaque des pommes de terre. Il s’en est tellement servi, qu’il a dû renforcer le disque écraseur!" Voici donc le précieux objet en question.

Isabelle_B

Pour la petite histoire, durant les premières années de notre mariage, il y a de cela assez longtemps, l'homme parlait un jour avec ses cousins et cousines des bonnes "patates en riz" ou "queues de souris" de leur tante Rose. Intriguée, je leur ai demandé de quoi il s'agissait et ils m'ont expliqué que tante Rose avait un de ces machins qui transformaient les patates en riz et qu'elles étaient vraiment délicieuses, légères et aérées. N'ayant jamais vu un de ces bidules, l'homme en a acheté un dernièrement et il m'a fait goûter à ces bonnes "patates en riz". Donc, "patates en riz", "queues de souris" ou "patates frisées", il semble bien qu'il s'agisse d'une seule et même chose et que chaque famille a son propre jargon. Un jour, j'en cuisinerai rien que pour montrer de quoi il s'agit.

Merci Isabelle, ton presse-purée fait maintenant partie de ma collection de vieilleries.