J'avais demandé à l'homme d'arrêter chez le poissonnier en rentrant du travail et de rapporter quelques beaux pétoncles pour souper. Pendant ce temps, je me suis étendue sur la causeuse du salon, histoire de me reposer un peu en rentrant de mon traitement, et je réfléchissais à la façon dont je pourrais servir ces pétoncles. Je pensais aux kiwis et je me demandais comment je pourrais les intégrer à un poisson. C'est alors que l'idée d'une vinaigrette tiède m'est venue. Simple à faire, comme à peu près tout ce que je fais, et vraiment délicieuse.

Kiwi_vinaigrette

Rendement : 2 portions

 

  • 1 kiwi
  • 1 c. à soupe de vinaigre de riz
  • 1/4 de c. à thé de sucre
  • 2 à 3 c. à soupe d’huile neutre (canola ou colza)

Couper le kiwi en deux et prélever, sur une moitié, une mince tranche à réserver pour la finition.

Déposer la chair des deux moitiés dans le bol du mélangeur à main, ajouter le vinaigre de riz et le sucre. Mixer pour obtenir une purée. Tout en continuant à mélanger, verser l’huile en un mince filet jusqu’à l’obtention d’une belle consistance.

Ajouter la tranche réservée coupée en petits morceaux.

Comme cette vinaigrette est meilleure tiède, on peut la réchauffer très légèrement au four à micro-ondes ou simplement la déposer sur des assiettes très chaudes. Cela fait ressortir le petit côté acidulé des kiwis.

Déposer sur la vinaigrette quelques beaux pétoncles revenus à la poêle ou un filet de poisson blanc. Ce soir-là, l'homme a préparé un riz basmati aromatisé au citron et une tombée d'épinards et d'oignons verts.

 

 

 

RECHERCHE PAR TAGS : Pour avoir accès à tous les «tags», il suffit de sélectionner «Toutes les archives», le tout dernier item en bas, à droite, pour voir apparaître, en plus des archives, tous les «tags» de mon blogue, ainsi que les catégories. Comme j’ai de moins en moins de temps pour mettre à jour l’index de mes recettes, la meilleure façon est, pour le moment, d’accéder à tous les «tags» de cette façon. Bonne recherche!

 

**Les textes et photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**