C'est encore chez Ricardo que je me suis inspirée pour cette recette. Ce plat prend le nom de court-bouillon dans les Antilles mais il n'a cependant rien à voir avec le court-bouillon tel que nous le connaissons. Ici, c'est plutôt un plat en sauce. J'ai choisi le tilapia car, étant un poisson au goût délicat, on peut le marier à une sauce bien goûteuse, dont celle-ci par exemple.

Pour le court-bouillon créole, on utilise habituellement une épice ludique et méconnue, appelée "roucou". Autrefois utilisée comme teinture corporelle par les Indiens d'Amérique, la graine de roucou est plutôt méconnue des francophones. Populaire dans les Antilles, au Mexique et aux Philippines, cette graine d'un rouge terracotta originaire d'Amérique du Sud colore les plats de poisson, de riz, les sauces et les huiles d'une belle teinte orangée. Certains fromages comme le cheddar, l'édam et le munster lui doivent d'ailleurs leur couleur. Les graines de roucou sont disponibles dans les épiceries sud-américaines ou asiatiques. N'en ayant pas sous la main, j'ai utilisé du paprika pour donner à mon huile cette belle couleur rouge.

Tilapia_court_bouillon

Rendement : 4 portions

L'huile de paprika ou roucou :

  • 1/4 tasse d'huile végétale (canola ou colza) (60 ml)

  • 2 c. à thé de graines de fenouil

  • 2 c. à thé de graines de coriandre

  • 1 c. à thé de paprika ou

  • 2 c. à thé de graines de roucou

Dans une petite casserole, chauffer doucement tous les ingrédients jusqu'à ce que l'huile devienne rouge. Retirer du feu et laisser infuser environ 10 minutes. Passer au tamis fin et réserver.

Le poisson au court-bouillon :

  • 1 1/2 lb de filets de poisson (ici du tilapia mais ç'aurait pu être du vivaneau ou du mérou, sans la peau) (675 g)

  • 3 échalotes françaises, émincées

  • 3 oignons verts, hachés

  • 3 gousses d'ail, hachées

  • 2 c. à soupe de pâte de tomate

  • 1 c. à soupe de jus de lime

  • 1 tasse de bouillon de poulet (250 ml)

  • 2 tranches de lime

  • 2 branches de thym frais (ou 1 c. à thé de thym séché)

  • 2 feuilles de laurier

  • 1 piment habanero ou 1 c. à thé de sambal oelek

  • 1 c. à soupe de persil plat ciselé

  • 1 c. à soupe de coriandre fraîche ciselée

  • sel et poivre

Préchauffer le four à 350°F (180°C).

Dans une grande poêle antiadhésive allant au four, dorer le poisson dans 2 c. à soupe d'huile de paprika ou roucou. Saler et poivrer. Réserver sur une assiette.

Dans la même poêle, attendrir l'échalote, l'oignon vert et l'ail. Ajouter de l'huile au besoin. Ajouter la pâte de tomates et le jus de lime. Poursuivre la cuisson environ 3 minutes en remuant. Ajouter le bouillon, le poisson, la lime, le thym, le laurier et le piment. Saler et poivrer. Cuire au four de 10 à 15 minutes, selon l'épaisseur des filets.

Servir sur un riz blanc et parsemer d'herbes. Inutile d'ajouter que nous nous sommes vraiment régalés de ce plat de poisson.

Imprimante     IMPRIMER LA RECETTE

RECHERCHE PAR TAGS : Pour avoir accès à tous les «tags», il suffit de sélectionner «Toutes les archives», le tout dernier item en bas, à droite, pour voir apparaître, en plus des archives, tous les «tags» de mon blogue, ainsi que les catégories. Comme j’ai de moins en moins de temps pour mettre à jour l’index de mes recettes, la meilleure façon est, pour le moment, d’accéder à tous les «tags» de cette façon. Bonne recherche!

 

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

 

et ne sont pas libres de droits.**