Fruit du limettier, la lime fut implantée en France et en Italie au XIIIe siècle par les Croisés et Christophe Colomb aurait apporté des pépins de lime à Haïti lors de son deuxième voyage vers le Nouveau Monde en 1493. Le limettier fleurit continuellement, produisant des fruits à longueur d'année. La chair et l'écorce sont de couleur verte. Certaines sont connues sous le nom de "limettes", de "citrons-limettes" ou de "citrons verts". L'autre jour, je me demandais bien quoi faire avec celles qui traînaient dans le tiroir à fruits de mon réfrigérateur et j'ai eu l'idée de refaire ces petits poudings renversés que j'avais faits avec des citrons et des limettes, aux tout premiers temps de mon blogue.

Citron_pouding

Pour six ou huit ramequins, dépendant de leur grosseur

  • 2 c. à soupe de beurre à la température ambiante

  • 3/4 tasse sucre granulé (150 g)

  • 1 pincée de sel

  • 3 citrons verts, zeste et jus

  • 2 gros jaunes d'oeufs

  • 3 c. à soupe de farine, de riz dans mon cas

  • 3/4 de tasse + 1 c. à soupe de lait sans lactose (185 ml)

  • 3 gros blancs d'oeuf

Préchauffer le four à 325°F ou 160°C. Beurrer les ramequins et les enduire de sucre.

À vitesse moyenne, battre le beurre, le sucre et le sel jusqu'à l'obtention d'une consistance granuleuse. Ajouter les zestes et les jaunes d'oeuf, puis la farine, le jus des citrons verts et le lait. Réserver.

Dans un autre bol, battre les blancs d'oeufs jusqu'à consistance ferme et les incorporer délicatement à la première préparation. Répartir également dans les ramequins et déposer ceux-ci dans un récipient allant au four dans lequel on aura versé de l'eau à mi-hauteur des ramequins.

Cuire les poudings environ 25 minutes. Laisser refroidir 30 minutes. Renverser les ramequins sur des assiettes à dessert, parsemer de zeste d'agrumes et servir.

Ces petits poudings sont légers, ni trop sucrés, ni trop acidulés, un petit dessert tout en douceur, et l'homme a bien apprécié ce petit coeur confectionné tout spécialement pour lui.

Citron_coeur

 

*Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**