Je sais, je sais, on déguste habituellement les sorbets quand il fait chaud, mais on peut aussi s'en régaler après un copieux repas, peu importe la saison. Encore là, c'est une excellente et délicieuse façon de consommer les fruits. Je ne sais pas si nous sommes en pleine saison des récoltes des ananas mais on en trouve à profusion dans nos marchés et leur prix est très abordable. Ceux que j'achète à mon supermarché viennent du Costa Rica, de la région de Venecia plus précisément. Ils sont de grosseur moyenne et très sucré. Dernièrement, j'ai eu envie d'en faire un sorbet. Il était tellement bon que j'en ai encore refait quelques jours plus tard et il fut bien apprécié avec ce gâteau à la courge et à la noix de coco. Évidemment, quand on cuisine des fruits, le goût peut être différent d'une fois à l'autre à cause de leur degré de maturité; ainsi, le premier était beaucoup plus sucré que le deuxième et un peu différent car j'y ai ajouté un peu de rhum, ce qui lui a donné un léger goût de caramel.

Ananas_sorbet_1

C'est Joëlle du blogue Nuage de Lait qui m'a un peu initiée aux sorbets car elle en fait plusieurs qui sont tous plus alléchants les uns que les autres. D'ailleurs, depuis que j'ai reçu ma sorbetière en cadeau, il est rare qu'il n'y ait pas un sorbet dans mon congélo, c'est si facile à faire et tellement délicieux.

Pour environ 1 litre, selon la grosseur du fruit :

  • 1 ananas, pelé, débarrassé de ses yeux et coupé en morceaux

  • 2/3 tasse de sucre (140g)

  • 1/2 c. à thé de piment de la Jamaïque

  • 1/2 c. à thé de fécule de maïs

  • 1 c. à soupe de rhum (léger dans mon cas)

Déposer tous les ingrédients dans la jarre du robot et actionner, en pulsant, pour obtenir une purée. L'idéal est qu'il reste des petits morceaux de fruits. Verser dans un bol, en acier inoxydable de préférence, et réfrigérer une bonne heure. Lorsque la purée est très froide, la verser dans la sorbetière déjà en marche et laisser turbiner pendant une trentaine de minutes. Mettre dans un gros ou plusieurs petits contenants et conserver au congélo.

Comme nous sommes deux grands gourmands, nous ne pouvons nous empêcher de nous offrir un petit bol de sorbet juste avant son passage au congélateur. C'est, à notre humble avis, le moment où il est à son summum.

L'ajout d'une petite quantité de fécule de maïs permet que le sorbet ne soit pas trop difficile à manipuler au sortir du congélo. Choupette m'a suggéré de mettre du sucre à confiture mais je n'arrive plus à en trouver à mon supermarché.

Le piment de la Jamaïque est un arbre de la famille des Myrtaceae. C'est une espèce des régions tropicales d'Amérique dont les fruits sont à l'origine d'une épice appelée "quatre-épices". Il a une saveur qui évoque le clou de girofle, la cannelle et la muscade. Il s'utilise autant dans les plats salés (pains de viande, jambon, soupes, patates douces, courges) que dans les plats sucrés (gâteaux aux épices, biscuits et tartes aux fruits).

Note : Quand une amie Française m'a mentionné le mot "ananasss" en prononçant le "s" final, j'avais été bien surprise car ici on ne le prononce pas. Mais, en fouinant sur Wikipédia, j'ai tout compris en lisant ceci : "En France, le S de ananas est généralement prononcé, tandis qu'en Belgique, à la Réunion et au Québec, ce n'est pas le cas."

*Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**