Encore une fois, c'est chez Ricardo que j'ai trouvé cette belle recette. J'avais rapporté deux filets de vivanneau de chez le poissonnier et je ne savais pas trop comment les apprêter pour faire un peu changement. J'ai donc feuilleté mon magazine d'automne et j'ai trouvé de quoi nous faire plaisir, une panure de noix de pin et de parmesan et une sauce au basilic. Tout cela nous a rappelé un peu le goût du pesto, de quoi nous réchauffer en ces jours un peu frisquets.

Poisson_sauce_basilic

Rendement : 4 portions

Pour la panure :

  • 1/2 tasse de farine de maïs

  • 1 oeuf, légèrement battu

  • 1 tasse de noix de pin, hachées

  • 1/4 tasse de parmigiano reggiano râpé

  • 4 filets de poisson blanc

  • 3 c. à soupe d'huile d'olive

  • sel et poivre

Pour la sauce :

  • 1 oignon haché

  • 1 gousse d'ail, hachée

  • 2 c. à soupe d'huile d'olive

  • 3/4 tasse de bouillon de poulet (180 ml)

  • 1 tasse de basilic frais

  • 1/2 tasse de persil plat

Préchauffer le four à 400°F (200°C).

Placer la farine dans une assiette, l'oeuf dans une seconde assiette, les noix de pin et le parmesan dans une troisième Réserver.

Saler et poivrer les filets de poisson puis les fariner. Tremper un côté de chaque filet dans l'oeuf, puis presser ce même côté dans le mélange de noix de pin.

Dans une grande poêle antiadhésive allant au four, dorer les filets, côté croûte vers le bas, à feu moyen, dans l'huile. Retourner les filets et cuire au four de 8 à 10 minutes, selon la grosseur des filets ou jusqu'à ce que le poisson soit cuit.

Entre-temps, dans une casserole, attendrir l'oignon et l'ail dans l'huile. Ajouter le bouillon et porter à ébullition. Laisser mijoter environ 2 minutes. Au mélangeur réduire le bouillon avec les herbes en purée lisse. Saler et poivrer.

Répartir la sauce dans le fond de quatre assiettes chaudes et y déposer le poisson. Accompagner de riz et d'un légume vert. Ma foi, ce n'était pas mauvais du tout..!

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**