J'arrive avec mon humble participation au Muffin Monday n°10. Cette fois-ci, Flo du blogue "Flo et Mimolette" a manifesté le désir de recevoir des muffins tout roses. Je n'ai pas vraiment réussi à faire ce que j'avais en tête mais disons que, même s'ils ne sont pas très roses, en les dégustant nous sommes devenus "roses de plaisir" tellement ils sont bons.

Muffins_roses

Pour 12 muffins de grosseur moyenne :

  • 1 1/2 tasse de mélange de farine sans gluten (300 g)

  • 4 c. à thé de graine de lin moulue

  • 1 c. à thé de poudre levante

  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude

  • 1/2 c. à thé de sel

  • 1/4 tasse de beurre ramolli (60 g)

  • 2/3 tasse de cassonade (100 g)

  • 2 oeufs

  • 1/4 tasse de compote de pommes (125 ml)

  • 1 poignée de canneberges séchées

  • 1 tasse de lait sans lactose (250 ml)

  • 1 c. à thé d'extrait de vanille

Préchauffer le four à 350°F (175°C) et préparer 12 moules à muffins.

Dans un grand bol, tamiser les ingrédients secs, soit la farine, la poudre levante, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter les graines de lin moulues et mélanger. Réserver.

Dans un autre bol, battre le beurre et la cassonade; ajouter les oeufs et battre jusqu'à l'obtention d'un mélange bien lisse. Incorporer la compote de pommes et les canneberges.

Dans une tasse, mêler la vanille et le lait. Incorporer les deux mélanges liquides, en alternant, dans les ingrédients secs et brasser juste assez pour que le tout soit bien humecté. Verser dans les moules et cuire pendant 20 minutes. Vérifier la cuisson à l'aide d'un cure-dent et attendre 5 minutes avant de démouler.

Préparer le glaçage de la façon suivante :

Déposer dans un bol environ 1/2 tasse de sucre à glacer. Ajouter très doucement une petite quantité de jus de canneberges, en brassant, juste assez pour obtenir un glaçage de la consistance désirée. Le mien était un peu trop coulant à mon goût, alors attention à ne pas mettre trop de liquide.

Glacer les muffins lorsqu'ils sont bien refroidis et les garnir d'une canneberge séchée.

Muffin_rose

À bien y penser, l'idée d'un glaçage coulant est loin d'être une mauvaise idée. Le commentaire vient de l'homme à la dent sucrée, bien entendu!

Note : Dans cette recette, on ne goûte pas vraiment la compote de pommes mais elle sert à donner plus de moelleux aux muffins sans gluten dont la pâte est souvent un peu sèche.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**