La rhubarbe, tout le monde le sait, est un légume même si elle est habituellement consommée comme un fruit. Son petit goût acidulé, plus présent en début de saison, fait en sorte qu'elle plaît à certains palais alors que ce même petit goût en rebute d'autres. À la maison, c'est en compote que je la préfère, sur du pain grillé le matin, mais ça n'est pas le cas pour l'homme. Selon certains nutritionnistes, la rhubarbe cuite et sucrée constitue un placement exceptionnel quant à son apport en calcium. La méthode de cuisson préconisée par madame Jehane Benoît dans son Encyclopédie de la Cuisine permet à la rhubarbe d'être beaucoup plus facile à digérer et de n'être jamais acide sans avoir à y ajouter beaucoup de sucre.

J'ai fait, il y a quelques jours, cette compote et j'en ai aussi fait des verrines avec du yogourt, façon crème brûlée, selon la suggestion de Pascale chez Goosto.

Rhubarbe_yogourt_2

Commencer par préparer la compote de rhubarbe de la façon suivante :

  • 4 tasses (1 litre) de rhubarbe coupée en dés

  • 1 tasse (250 ml) d'eau

  • 1/4 de c. à thé de bicarbonate de soude

  • 1/2 tasse (100 g) de sucre (ou plus, selon les goûts)

Je la fais au four à micro-ondes, c'est plus rapide et ça ne risque pas de coller au fond de la casserole. Je me sers d'un bol en verre d'une capacité de 8 tasses (2 litres).

Enlever les feuilles et le bout de la rhubarbe. La peler et la couper en dés d'environ 1 pouce (2,5 cm). En préparer assez pour obtenir 4 tasses (1 litre). La placer dans le bol en verre avec l'eau et le bicarbonate. Cuire à intensité maximale pendant 2 minutes. Remuer et remettre à cuire encore 2 minutes. Remuer de nouveau et vérifier la cuisson de la rhubarbe. Elle ne doit pas se défaire complètement. Au besoin, la remettre à cuire et ce, autant de fois qu'il sera nécessaire pour obtenir la consistance désirée. À ce moment, ajouter le sucre et brasser jusqu'à ce qu'il soit fondu.

Refroidir au comptoir et mettre au frigo jusqu'au moment de l'utilisation.

Pour la garniture au yogourt, on peut utiliser un yogourt épais, à la grecque, ou comme je le fais, égoutter 1 tasse de yogourt nature en le mettant dans une passoire tapissée d'une feuille de papier essuie-tout. Le laisser égoutter au frigo pendant quelques heures. Le déposer ensuite dans un bol, y ajouter 2 c. à soupe de sucre vanillé et quelques cuillères de crème épaisse (de soya pour moi). Mélanger le tout à l'aide d'un fouet jusqu'à l'obtention d'une belle texture crémeuse.

Au moment de servir, verser 3 c. à soupe de compote de rhubarbe dans des verrines et recouvrir de 2 c. à soupe de la garniture au yogourt. Soupoudrer un peu de sucre, cassonade ou sucre d'érable et utiliser un petit chalumeau pour obtenir un semblant de crème brûlée.

Astuce : Comme je fais mon yogourt moi-même à partir de lait sans lactose, à 0, 1 ou 2% de matière grasse, j'obtiens un dessert léger et sans lactose et tout aussi délicieux.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**