On a fait cuire un peu trop de poisson? Que faire avec le reste? Pas de panique! Pourquoi ne pas le transformer en rillettes qui serviront à confectionner le lunch du lendemain midi?

L'autre jour, j'ai acheté quelques filets de maquereau, poisson des eaux québécoises, pêché tout près des Îles-de-la-Madeleine. Nous affectionnons particulièrement ce poisson depuis que nous en avons dégusté, pour la première fois, en Nouvelle-Écosse, alors que nous étions en vacances dans les Provinces maritimes. C'était sur un quai, à l'endroit même où les pêcheurs déchargeaient leur cargaison. Aussitôt préparé, cuit sur place, il avait fait notre bonheur ce jour-là. J'ai appris, depuis, que ce poisson est une excellente source de vitamine B12 et qu'il contient également des acides gras oméga-3 aux multiples vertus.

La semaine dernière, après l'avoir dégusté de façon assez traditionnelle, il en est resté. J'ai donc préparé rapidement ces rillettes que nous avons dégustées le lendemain midi et qui, encore une fois, ont fait notre bonheur.

Rillettes_maquereau

Rendement : 1 petite terrine

  • 150 g de maquereau cuit (ou d'un autre poisson)

  • 50 g de beurre ramolli

  • 1 échalote grise, émincée grossièrement

  • 1/2 citron, zeste et jus

  • sel et poivre

  • un peu d'aneth frais

Tout mettre dans le robot et mixer jusqu'à l'obtention d'un mélange onctueux. Déposer dans une terrine et réfrigérer quelques heures ou toute la nuit. À déguster sur des croûtons ou en sandwich.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**