Maintenant que tout le monde a fait sa pâte de pistaches, il faudrait l'utiliser. Il y a, bien entendu, les verrines à la crème de pistaches et aux agrumes présentées par Claire Damon, mais voici ce que moi j'en ai fait.

Pour commencer, j'ai aromatisé une glace à la vanille du commerce. Pourquoi ne l'ai-je pas faite moi-même? Parce que, comme tout le monde le sait maintenant, nous sommes intolérants au lactose et je me procure de la glace à la vanille sans lactose déjà toute faite, chez monsieur IGA. Un jour peut-être vais-je m'offrir une sorbetière et la ferai-je moi-même mais, pour le moment, je me contente de celle-là.

collage5

J'ai tout simplement déposé 2 tasses (1/2 litre) de glace à la vanille dans la jarre du mélangeur et j'ai ajouté quelques cuillères de ma pâte de pistaches. Je n'ai pas vraiment noté la quantité, j'y suis allée au goût. Pour donner un peu de couleur à ma glace, j'ai ajouté 2 gouttes de colorant alimentaire vert.

Pour les petits financiers, voici ma façon de procéder, pour une plaque de 7 pièces. C'est peu mais on peut facilement doubler ou tripler la recette, pour les plus gourmands. À noter que ceux-ci sont sans gluten et sans lactose.

  • 2 blancs d'oeufs

  • 1/4 de tasse (60 g) de sucre granulé
  • 3 c. à soupe (25 g) de pâte de pistaches
  • 3 c. à soupe (25 g) de farine de riz
  • 3 c. à soupe (35 g) de beurre fondu

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C.

Dans un bol, battre légèrement les blancs d'oeufs au fouet, juste assez pour qu'ils deviennent mousseux. Incorporer le sucre, la pâte de pistaches, la farine et le beurre fondu, en battant toujours au fouet.

Répartir le mélange dans des moules à financiers, légèrement beurrés si non en silicone. Cuire une quinzaine de minutes. Et voilà, le tour est joué, on est prêts à les déguster avec de la glace.

NOTE : J'avais toujours pensé que la pâte de pistaches devait avoir la consistance de la pâte d'amandes. D'ailleurs, j'en ai vue sur quelques blogues dans laquelle on avait ajouté de l'huile neutre afin de lui donner cette consistance. Cela ne doit pas être une mauvaise idée mais, à ce qu'on dit, elle se conserve moins bien et a tendance à rancir plus rapidement. La mienne est granuleuse et un peu humide alors que d'autres ont obtenu un mélange plus sec. La prochaine fois, je vais tenter de torréfier les pistaches et la poudre d'amandes au four dans le but d'obtenir une texture plus sèche. Mais disons que la mienne m'a donné quand même d'excellents résultats.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**