Comme toutes bonnes Québécoises qui se respectent, je me fais un devoir de suivre les émissions de Josée di Stasio, surtout quand elle s'aventure en France et en Italie. Il y a tant de choses à apprendre de ces belles rencontres! La semaine dernière, alors que son émission nous la montrait à Paris en compagnie de Claire Damon, de la pâtisserie Des gâteaux et du pain, elle a mentionné que la pâte de pistaches est sûrement introuvable au Québec. J'ai donc fait quelques recherches sur la toile et j'ai découvert LA recette de Pierre Hermé, transmise par Moony du Fruit de ma Passion et par Thibaut de La Table des Gourmands et je me suis permise de l'essayer moi aussi. Voici le fruit de mon travail.

Pistache_pate

Comme je n'avais que 125 g de pistaches sous la main, je n'ai fait que la moitié de la recette mais je me promets bien de réitérer cette expérience à la prochaine occasion. Voici donc les instructions de Pierre Hermé, lui-même, tirées de son livre "Plaisirs sucrés" et transmises par Moony et Thibaut :

  • 35 ml d'eau

  • 1/2 tasse (125 g) de sucre granulé

  • 1 1/2 tasse (250 g) de pistaches mondées et non salées

  • 1/2 tasse (60 g) de poudre d'amandes

  • 3 gouttes d'extrait d'amandes amères

Émonder les pistaches non salées en les plongeant 2 minutes dans une casserole d'eau bouillante. Enlever leur peau aisément en les pressant entre le pouce et l'index (facile mais looooong!). Les déposer ensuite dans une poêle sèche, sur feu moyen, afin de les torréfier, et les remuer fréquemment.

Préparer un sirop avec l'eau et le sucre et chauffer jusqu'à 121°C au thermomètre à bonbon. Verser ce sirop sur les pistaches torréfiées et ajouter la poudre d'amandes et l'extrait d'amandes amères. Bien mélanger.

Passer le tout au mélangeur jusqu'à l'obtention d'une poudre fine.

Je ne sais si je l'ai vraiment réussie car la mienne est restée légèrement humide alors que celle de Moony est sèche. Mais, après avoir discuté avec Jess de La Boîte à sucre qui, elle, se l'est procurée en épicerie fine, j'ai appris que la sienne est aussi quelque peu humide. Moony m'a aussi confié en avoir refait et avoir obtenu autant de succès avec des pistaches non mondées.

Je l'ai utilisée pour aromatiser une glace et pour faire des financiers dont les recettes seront publiées bientôt.

À toi maintenant Josée, le défi est lancé!