Je ne participe pas souvent aux concours car j'ai comme un blocage, j'ai peur de gagner. Oui, oui, vous avez bien lu, j'ai peur de gagner et de devoir ensuite en assumer les conséquences! Mais cette fois-ci, comme j'adore le riz sous toutes ses formes, je n'ai pas pu résister. Depuis que j'avais lu sur le blogue d'Églantine, Le Placard d'Elle, que le risotto était à l'honneur, j'ai commencé à me creuser les méninges et c'est en faisant mes poires épicées, la semaine dernière, qu'une idée m'est apparue comme un éclair. Le risotto aux épices, au rhum et à la poire était né, dans ma tête en tout cas.

collage3

Allons-y pour la recette, pour deux bonnes portions ou quatre petites.

  • 1 poire, pelée et coupée en quatre

  • 2 tasses (500 ml) d'eau + 1 tasse (250 ml) au besoin

  • 1/2 tasse (125 g) de sucre granulé

  • 1 étoile de badiane ou anis étoilée

  • 1 bâton de cannelle (3 po ou 10 cm) coupé en deux

  • 5 gousses de cardamome verte

  • 10 baies d'un mélange de 5 poivres

  • 1/2 tasse (115 g) de riz arborio

  • 1 c. à soupe de beurre

  • 25 ml de rhum

Mettre, dans une petite casserole, les 2 tasses (500 ml) d'eau, le sucre et les épices et porter à ébullition. Ajouter la poire en morceaux et laisser mijoter jusqu'à ce qu'elle soit tendre, environ 10 minutes. La retirer, ainsi que les épices, et verser le sirop dans une tasse à mesurer. Réduire la poire en purée, au mélangeur ou à la main.

Dans la même casserole, faire fondre le beurre et y ajouter le riz. Bien remuer pour l'enduire de beurre et lorsqu'il est transparent, ajouter le rhum. Remuer sans arrêt jusqu'à ce qu'il soit presque tout évaporé. Ajouter le sirop, un peu à la fois, tout en remuant, de la même façon que pour un risotto salé, jusqu'à épuisement du liquide.

À ce point, comme le riz n'avait pas atteint le degré de tendreté espéré, j'ai ajouté 1 tasse (250 ml) d'eau chaude, un peu à la fois. À la fin, j'ai procédé comme un risotto salé, j'ai retiré du feu et j'ai ajouté la poire en purée. J'ai couvert la casserole et ai laissé reposer le risotto quelques minutes.

À servir dans de petites coupes ou dans des mini-tasses à café, accompagné de quelques épices du sirop.

J'ose à peine mentionner l'odeur de caramel qui régnait dans ma cuisine pendant la cuisson. C'était vraiment à en perdre la tête, de quoi me donner l'idée d'expérimenter la chose à la prochaine occasion. Non pas pour gagner un concours, bien sûr, mais pour régaler ma famille et ceux que j'aime.

Logo_sucr__sal__5