Dans le cahier "Actuel gourmand" de La Presse du samedi 19 janvier, on a proposé quelques recettes pour soir de semaine, le défi étant de trouver des menus simples, sans trop d'ingrédients, ni trop de préparation, avec un petit je-ne-sais-quoi d'original. À première vue, cette recette m'a bien plu et je l'ai tentée quelques jours plus tard.

Poulet_orange_cari

J'ai bien aimé préparer ce poulet à l'orange et j'ai encore plus aimé le déguster. Il était d'une telle tendreté... Voici comment procéder pour 4 personnes :

  • 500 g de suprême de poulet coupé en lanières

  • 1/4 de tasse (40 g) de farine de riz (ou autre)

  • 3/4 de c. à thé de poudre de cari

  • Sel et poivre

  • 2 c. à soupe d'huile d'olive ou végétale

  • 1/2 tasse (125 ml) de bouillon de poulet (maison, c'est meilleur)

  • 1/2 tasse (125 ml) de jus d'orange

  • 1 c. à thé de beurre

  • 1/4 de tasse d'amandes effilées ou concassées, rôties

  • Persil ou coriandre haché

Dans un grand bol, mélanger la farine, la poudre de cari, le sel et le poivre. Enrober les lanières de poulet du mélange de farine et réserver.

Dans un grand poêlon, faire chauffer l'huile à feu moyen et y dorer le poulet. Réserver dans une assiette.

Déglacer le poêlon avec le bouillon, le jus d'orange et le beurre. Remettre le poulet dans la poêle et laisser mijoter 2 à 3 minutes, le temps que la viande soit complètement cuite et que la sauce ait épaissi.

Servir avec un riz basmati et accompagner d'un légume vert cuit à la vapeur. J'avais choisi des mini bok choi. Parsemer d'herbes fraîches et d'amandes rôties.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**