Chez nous, peu importe l'occasion, il y a toujours un potage, avant ou après l'entrée. Évidemment, si l'entrée et/ou le mets principal sont riches, le potage sera plus léger. Dernièrement, j'ai fait celui-ci et il était tellement délicieux que j'ai l'intention de le mettre au menu durant le temps des fêtes.

Potage_l_gumes_crevette

Je vais donner les quantités exactes de ce que j'y ai mis mais on peut y aller selon son intuition et ses goûts. Pour le bouillon, j'en avais déjà un de légumes au congélo. Il avait été fait très simplement avec oignons, carottes, céleri, ail et fines herbes et il était bien goûteux. Voici donc comment j'ai procédé pour le potage :

  • 1 ou 2 c. à soupe d'huile neutre (canola ou colza)

  • 6 carottes (nantaises pour moi)

  • 1/2 céleri-rave

  • 1 gros panais

  • 1 oignon

  • 1,5 l de bouillon de légumes

  • 2 feuilles de laurier

  • 1 branche de thym

Couper les légumes en gros morceaux, de préférence de taille identique, et les faire revenir dans l'huile, avec le thym et le laurier. Ajouter le bouillon et cuire jusqu'à ce que les légumes soient bien cuits. Retirer les herbes et passer le potage au bras mélangeur ou au robot.

À ce stade, le potage peut être refroidi et mis au frigo jusqu'au lendemain puisqu'il ne contient que des légumes et aucune crème.

Pour servir, j'ai choisi de mettre, dans chaque assiette creuse, une belle grosse crevette simplement poêlée dans un peu de beurre et d'huile mais on peut aussi choisir un gros pétoncle ou noix de St-Jacques. On peut décorer avec un peu de ciboulette ou de persil haché et, pour une touche raffinée, d'un filet d'huile de truffe. Un pur délice, léger et qui laisse de la place pour ce qui suivra.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**