Loin de moi l'idée de faire concurrence à la Reine des pétoncles, mais il arrive aussi à Miss Diane d'avoir envie d'en cuisiner et, surtout, d'en manger. Lorsque j'ai planifié faire des pâtes aux épinards la semaine dernière, je me suis demandée avec quoi les servir et c'est en passant devant le poissonnier du Marché 440 que l'idée m'est venue. Il y avait là quelques beaux spécimens qui me regardaient en me faisant de l'oeil. C'est bien simple, Miss Diane n'a pas pu résister.

Petoncles_pates_epinards

C'est dans un très beau livre intitulé "The Pasta Bible" que j'ai déniché cette recette. Mais, comme j'aime bien le dire, on prépare des pâtes un peu comme on fait une salade, avec ce que l'on a sous la main. Voici donc comment procéder :

  • 8 oz ou 225 g d'épinards frais

  • 3 tranches de bacon, tranché épais (j'ai pris du bacon ordinaire)

  • 1/2 ou 1 gousse d'ail (selon la grosseur et son propre goût)

  • 1 livre ou 500 g des pâtes de son choix (j'ai choisi des spaghetti de riz Tinkyada)

  • 2 c. à table de beurre (j'ai mis de l'huile d'olive)

  • 1/4 de tasse ou 30 g de pecorino râpé

  • 5 ou 6 gros pétoncles par personne

Laver les épinards, les égoutter et les couper finement. Couper le bacon en petits cubes et le cuire dans une grande poêle jusqu'à ce qu'il ait rendu tout son gras. Ajouter l'ail émincé et le faire sauter avec le bacon. Ajouter les épinards et cuire doucement jusqu'à ce qu'ils soient flétris.

Entre-temps, faire cuire les pâtes dans une grande marmite d'eau salée jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Bien les égoutter et les mettre dans un grand saladier réchauffé ou dans des bols individuels chauds avec le beurre (ou l'huile) et le mélange d'épinards. Saupoudrer de pecorino râpé et servir immédiatement accompagnées des pétoncles, simplement revenus dans très peu d'huile d'olive, au romarin dans mon cas, et assaisonnés de sel et de poivre.

Ces pâtes apprêtées avec des ingrédients aux saveurs assez marquées sont d'une simplicité renversante et vraiment délicieuses.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**