La semaine dernière, lors d'une présentation explicative sur le bleuet, la myrtille et l'amélanche, j'avais promis de faire un dessert mettant en vedette un coulis de bleuets. Je me suis donc creusé les méninges, un tout petit peu quand même, et j'ai fait cette crème de citron vert. Bien que mon idée première était d'utiliser du citron jaune, quand j'ai vu cette recette chez Sylvie du blogue Les Gourmandises de Sylvie, j'ai pensé soudainement à mes citrons verts qui patientaient sagement dans le tiroir de mon frigo. J'ai donc agrémenté ces crèmes d'un coulis de bleuets et les voilà prêtes à être présentées à Lavande pour son blogue Ligne et Papilles.

Creme_citron_bleuets_3

Pour les crèmes au citron vert moulées, voici comment j'ai procédé, pour 4 portions :

  • 4 citrons verts

  • 4 oeufs

  • 6 c. à soupe ou 100 g de beurre (demi-sel pour moi)

  • 2/3 de tasse ou 130 g de sucre granulé

  • 2 feuilles de gélatine

Laver et essuyer les citrons verts. Prélever le zeste et le réserver, il servira pour la déco. Mettre les feuilles à tremper dans un peu d'eau froide.

Presser le jus des citrons, le verser dans une casserole. Ajouter le beurre, le sucre, 2 oeufs entiers et 2 jaunes. Cuire au bain-marie en remuant constamment. Retirer du feu lorsque la crème commence à épaissir et qu'elle nappe le dos de la cuillère. Attention, les blancs ont tendance à coaguler rapidement! Ajouter les feuilles de gélatine égouttée et brasser afin qu'elles fondent complètement. Verser dans des petits ramequins et réfrigérer quelques heures.

Au moment de servir, démouler les crèmes sur des assiettes et verser le coulis de bleuets autour. Garnir de bleuets frais et des zestes de citron.

Pour le coulis de bleuets :

  • 2 tasses ou 500 ml de bleuets, myrtilles ou amélanches

  • 1/2 tasse ou 125 ml d'eau

  • 1/4 de tasse ou 50 g de sucre

J'ai utilisé mon sucre aromatisé à la lavande, sans doute inspirée par la similitude des couleurs. Mettre le tout dans une casserole et laisser bouillir 5 minutes. Laisser tiédir un peu avant de mixer au mélangeur. Étape finale, passer le coulis au tamis afin d'éliminer les morceaux de peau et d'obtenir ainsi un coulis plus lisse. Si le coulis est trop clair, ajouter 1/2 à 1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d'eau, mais je doute que cela soit vraiment nécessaire.

Petit truc lu sur quelques blogues culinaires : passer les ramequins sous l'eau froide, sans les essuyer, avant de les remplir, les crèmes se démouleront plus facilement. Je l'ai fait mais j'ai quand même dû passer un couteau autour des crèmes et tremper les ramequins dans l'eau chaude afin de faciliter l'opération.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

"Les Carnets de Miss Diane"