Bon, je me suis encore laissée tenter par des asperges la semaine dernière. Je sais, je sais, ce ne sont pas des asperges de chez nous car il est encore beaucoup trop tôt dans la saison, mais elles étaient jolies et j'aime ça. Elles proviennent du Mexique. Ma première idée était d'en faire une salade à l'orange d'après une recette de ma revue "À bon verre, bonne table" mais j'ai aussi pensé faire un potage avec les tiges. Ce potage, je l'avais déjà fait simplement avec des poireaux et du bouillon de volaille, et des asperges évidemment, mais en fouinant un peu sur la toile, j'ai vu que plusieurs y ajoutaient une pomme de terre. J'ai donc décidé d'en mettre une à la toute dernière minute et je vais vous avouer que la prochaine fois, ce sera sans. Le potage est un peu plus liquide et il n'a pas cette texture légèrement granuleuse un peu désagréable en bouche. Mais là encore, c'est une question de goût.

Potage_asperges

Rendement : 2 portions

  • 6 rondelles de poireaux (j'ai utilisé des poireaux que j'avais au congélo depuis la saison dernière)

  • 8 queues d'asperges vertes, en tronçon de 1 pouce ou 2 cm

  • 2 tasses ou 500 ml de bouillon de volaille

  • herbes de Provence

  • 1 pomme de terre en gros dés (facultatif)

Dans un mélange huile et beurre, faire revenir les poireaux et les asperges. Ajouter les morceaux de pomme de terre (si on a décidé d'en mettre) et assaisonner d'herbes de Provence. Mouiller avec le bouillon de poulet et porter à ébullition. Réduire le feu et faire cuire, à couvert, jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Laisser tiédir une quinzaine de minutes et passer au mélangeur.

Décorer avec quelques têtes d'asperges blanchies. Nous avons accompagné ce potage de délicieuses pailles au fromage dont je donnerai la recette dans un prochain billet.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**