Pour ma toute première mousse au chocolat, il y a bien longtemps de cela, j'ai utilisé cette recette de Jehane Benoit. J'en ai essayé bien d'autres depuis mais je reviens toujours à celle-là. Je crois que c'est un classique car, un jour, j'en ai demandé une dans un café à Paris en spécifiant qu'elle ne devait pas comporter de crème. Le garçon m'a alors répondu, en levant les yeux au ciel : "Mais madame, une mousse au chocolat n'en contient jamais, ce n'est que des oeufs et du chocolat..!" Elle était absolument délicieuse, tout à fait comme celle que je fais et qui se nomme, comme par hasard, mousse parisienne au chocolat.

Mousse_chocolat_porto

L'homme étant plus amateur de Porto que moi, c'est toujours avec ce délicieux nectar qu'il la déguste. J'ai déjà mis la recette ici lorsque je l'ai déclinée en gâteau-mousse au chocolat mais il me fait plaisir de la remettre :

  • 250 g ou 8 oz de chocolat 70% (Barry ou autre)

  • 120 g ou 1/2 tasse de sucre

  • 50 ml d'eau

  • 5 jaunes d'oeufs

  • 5 ml ou 1 c. à thé de vanille

  • 5 blancs d'oeufs, battus en neige

Faire fondre au bain-marie le chocolat, le sucre et l'eau. Remuer jusqu'à ce que le tout ait une apparence lisse et souple.

Battre les jaunes d'oeufs en mousse. Les ajouter au mélange de chocolat, ainsi que la vanille. Remuer pendant quelques minutes. Retirer du feu, laisser refroidir et incorporer les blancs d'oeufs battus en neige.

Servir 6 à 8 heures après la cuisson. Parce qu'il est assez riche, ce dessert se sert habituellement dans des ramequins, en très petite quantité.

Pour plus de punch, remplacer la vanille par une liqueur, Cognac ou Cointreau. Et pour une mousse genre moka, remplacer l'eau par du café fort.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**