Nous étions invités chez les voisins pour l'apéro. Les hommes voulaient discuter télé numérique et les femmes en ont profité pour parler popote. Comme je ne voulais pas me présenter chez eux les mains vides, j'ai fait de petits sablés, sans gluten, au fromage de chèvre. De cette façon, l'homme a pu se sustenter autant que nous.

Sabl_s_sal_s_ap_ro

Sur la photo, il n'y en a que quatre; c'est que j'avais oublié de les immortaliser avant de partir. J'ai utilisé du fromage de chèvre des Alpes non affiné à pâte molle, moitié nature, moitié au poivre. Un ou l'autre peut faire l'affaire, c'est selon son goût et/ou ses disponibilités. On peut aussi ajouter les fines herbes de son choix. Comme la recette demandait un jaune d'oeuf, j'ai utilisé le blanc pour faire des tuiles aux amandes pour accompagner le yogourt glacé aux fraises.

Rendement :  une vingtaine de petits sablés :

  • 100 g de fromage de chèvre (50 g au poivre, 50 g nature)

  • 40 g d'huile d'olive (pour moi 35 g d'huile extra vierge et 5 g d'huile parfumée au basilic)

  • 1 jaune d'oeuf

  • 100 g de farine de riz

  • 1 pincée de sel

Écraser le chèvre avec l'huile et le jaune d'oeuf et fouetter à la main pour obtenir une pâte crémeuse. Ajouter la farine et le sel en mélangeant bien, puis pétrir pour former une boule. Former un boudin de 20 cm de long environ. Filmer et réfrigérer pendant une heure.

Préchauffer le four à 180°C ou 350°F. Sortir le boudin et le découper en rondelles (18 ou 20 environ). Déposer les rondelles sur une plaque recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire environ 15 minutes. Comme je trouvais que les miennes ne prenaient pas couleur, je les ai retournées et les ai remises au four pour environ 5 minutes. Sortir du four et laisser refroidir sur une feuille de papier essuie-tout.

Comme nous trouvions que ces petits sablés étaient un peu fades, peut-être parce que je n'avais pas mis de fines herbes, l'homme a suggéré de les saupoudrer d'un peu de fleur de sel aux citron vert de Bergeou. Ce qui fut une excellente idée car nos amis les ont bien appréciés. Un grand merci Bergeou, tu as sauvé mes sablés!

 

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**