Après avoir bien festoyé pendant une semaine entière, quoi de mieux pour se replacer l'estomac qu'un bon petit velouté bien fumant. Comme le dit l'auteure de la chronique culinaire de la revue Châtelaine, celui-ci se prépare en deux temps trois mouvements avec des ingrédients que l'on a tous dans son garde-manger. La recette demande du bouillon de poulet mais j'ai préféré mettre de l'eau car je trouve un peu étrange de mêler bouillon de poulet et pommes. Question de goût!

Veloute_celeri_pommes

Rendement :  quatre portions

  • 2 c. à soupe d'huile

  • 2 blancs de poireaux, émincés

  • 4 tasses de bouillon de poulet ou d'eau (1 L)

  • 6 branches de céleri, hachées grossièrement

  • 2 pommes de terre, pelées et hachées grossièrement

  • 2 pommes rouges, pelées, évidées et coupées en 4

  • 1 tasse de lait (250 ml)

  • persil italien pour la garniture

Chauffer l'huile sur feu moyen. Y faire revenir les poireaux jusqu'à ce qu'ils deviennent transparents. Ajouter le liquide, le céleri, les pommes de terre et les pommes. Saler et poivrer. Amener à ébullition puis laisser mijoter environ 40 minutes ou jusqu'à ce que le céleri soit tendre. Réduire en purée au mélangeur, au robot culinaire ou avec un bras mélangeur. Passer au tamis (très important!). Reverser dans la casserole et ajouter le lait. Réchauffer et servir. Garnir de persil haché et de tranches de pommes, si désiré.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue, "Les Carnets de Miss Diane",

et ne sont pas libres de droits.**