Mercredi dernier, il faisait beau, un peu frisquet mais c'était quand même agréable de marcher dehors. Nous avons donc mis le cap sur la Petite Italie, celle de Montréal bien sûr. Notre intention était de faire une petite virée au Marché Jean-Talon mais auparavant, pourquoi pas une visite chez Milano, épicerie italienne bien connue? Et là, devant un bel étalage de marrons, je me suis dit "Et pourquoi pas..?" Il faut vous dire que l'homme adôôôre la crème de marrons depuis qu'il l'a goûtée dans un hôtel de France au petit déjeuner. Je serais toutefois bien embêtée de vous dire quand et où, mais il y a de cela plusieurs années. Depuis ce temps, nous en rapportons toujours quelques boîtes dans nos bagages. J'ai donc décidé, comme ça, tout de go, de lui faire une crème de marrons "maison".

J'ai commencé par trouver sur le site de Marmiton cette recette qu'on dit "facile" et qui ne contient que très peu d'ingrédients, en fait que de l'eau, du sucre et de la vanille, à part les marrons bien sûr. Il faut commencer par faire une incision sur chaque marron avant de les mettre dans une casserole, de les recouvrir d'eau froide et de faire bouillir quelques minutes. Facile comme tout!

Il s'agit ensuite de retirer l'écorce et la peau brune des marrons très chauds. Au début, je ne comprenais pas pourquoi on spécifiait de ne retirer que 2 ou 3 marrons de la casserole à la fois. Je l'ai bien compris quand j'ai réalisé qu'il devenait très difficile de retirer la deuxième peau si le marron refroidissait et s'asséchait le moindrement. Facile comme tout, quand on a compris l'astuce!

J'ai donc épluché tous mes marrons et les ai déposés dans un bol d'eau tiède afin d'éviter qu'ils ne se dessèchent. Puis j'ai fait cuire à nouveau jusqu'à ce qu'ils s'écrasent facilement. Facile comme tout!

J'ai ensuite fait mon sirop avec l'eau, le sucre et la vanille jusqu'à obtenir un "petit boulé"... C'est quoi un "petit boulé"? Jamais entendu cette expression. Il paraît que c'est quand on plonge une écumoire dans le sirop et quand on la ressort, si, en soufflant dessus il se forme comme des bulles de savon, c'est ça un "petit boulé"! Facile comme tout!

J'ai donc ajouté les marrons au sirop et j'ai laissé bouillir le tout pendant une vingtaine de minutes. Puis j'ai passé au robot et j'ai empoté. Facile comme tout n'est-ce pas!

Le rendement : avec un peu plus de 500 g de marrons, j'ai obtenu deux pots de 250 ml, un mal de cou, des douleurs au dos entre les omoplates, les doigts ratatinés, l'index et le pouce droits rougis, enflés et encore sensibles ce soir.

Facile comme tout la crème de marrons! À bien y penser, on va continuer de l'importer en catimini lors de nos voyages en France. Encore plus facile! J'avoue quand même que ce n'était pas mauvais du tout sur ma toast ce matin...

Cr_me_de_marron