Il fait chaud et on n'a qu'une envie, manger froid! Comme bien d'autres, mon choix ce soir s'est porté vers les pêches et la lavande. J'avais déjà fait cette soupe froide de cantaloup, qui ressemble étrangement à celle proposée par Fabienne dernièrement, et l'homme l'avait bien aimée. Voici donc la version de Robert Beauchemin, mon gourou-cuisine de LA PRESSE.

soupe_de_cantaloup

INGRÉDIENTS :

  • 1 cantaloup (melon) bien mûr
  • 2 pêches ou nectarines mûres
  • 200 ml de jus d'orange fraîchement pressée
  • 50 ml de jus de lime fraîchement pressée
  • 5 ml de miel, préférablement de lavande
  • 175 ml de yogourt nature
  • 2 ml de zeste de lime
  • 2 ml de fleurs de lavande, écrasées dans un mortier ou passées au moulin à épices

PRÉPARATION :

Mettre le cantaloup dans un mélangeur et pulser jusqu'à l'obtention d'une purée épaisse et mousseuse. Ajouter les pêches ou les nectarines et pulser à nouveau. Verser les jus d'orange et de lime, le miel et 30 ml de yogourt. Pulser à nouveau jusqu'à l'obtention d'une purée souple. Mettre au frigo pour un minimum de 3 heures avant de servir.

Dans un bol. mélanger le reste du yogourt avec le zeste de lime et la poudre de lavande. Servir la soupe garnie d'une bonne cuillerée de yogourt lime et lavande.

M. Beauchemin suggère de servir cette soupe en finale ou en entrée d'un élégant repas d'été sur la terrasse. On peut ajouter une tasse de vin doux, comme du Gewurtztraminer, mais cela confère à la soupe une certaine lourdeur. "Restons légers et digérons bien!"

On devinera que mon idée était de me procurer du miel de lavande mais, malheureusement, il n'y en avait pas chez Bleu Lavande. Non pas qu'ils étaient en rupture de stock mais plutôt parce quatre des ruches avaient été détruites par des... ours et que l'apiculteur qui s'était associé au producteur de lavande a tout simplement pris la poudre d'escampette avec le reste de ses ruches.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

 "Les Carnets de Miss Diane"